Accueil > Tech > Composants > Apple Watch : Uniloc attaque la firme de Cupertino pour violation de brevets
apple watch brevets uniloc

Apple Watch : Uniloc attaque la firme de Cupertino pour violation de brevets

Vendredi 30 juin l’entreprise australienne Uniloc a attaqué la firme de Cupertino en justice pour la violation de trois brevets concernant les technologies de suivi de mouvement de l’ Apple Watch.

Les grands fabricants de produits connectés sont habitués à être attaqués en justice, surtout quand il est question de violation de brevets technologiques. Encore une fois, il est question de l’ Apple Watch ou plutôt de l’utilisation de ses capteurs de mouvements.

Des brevets concernant le suivi de mouvements

Uniloc, un fournisseur de solutions de cybersécurité physique basée en Australie a porté plainte contre Apple le vendredi 30 juin 2017 devant la cour fédérale du Texas pour la violation de trois brevets en rapport avec la technologie de suivi de mouvement contenu dans l’iPhone, l’iPad, l’ Apple Watch et dans les applications sportives telles que Runstatic ou Nike+ Run Club.

Les brevets en question concernent l’utilisation des accéléromètres, et des capteurs d’inerties pour suivre l’activité humaine comme le suivi de mouvement dans le temps. L’ Apple Watch est donc directement concernée.

Les documents de propriété intellectuelle détaillent l’utilisation de cette technologie afin de différencier des pas effectifs d’un mouvement de poignet ou du fait de faire tomber un appareil comme l’ Apple Watch. Uniloc n’a pas estimé les dommages et intérêts et demande le remboursement des frais de justice.

L’ Apple Watch, « victime » d’un « patent troll » ?

Si la demande semble tout à fait légitime, Uniloc est un récidiviste de ce type d’opération. Après avoir attaqué Microsoft à deux reprises, Sega, Sony ou encore McAfee elle s’acharne contre la firme de Cupertino et son Apple Watch. Elle avait déjà attaqué l’entreprise pour violation de brevets concernant différentes technologies comme les coprocesseurs M9 et M10, la gestion de la batterie, Airplay et d’autres fonctionnalités proposées par la marque à la pomme dans ses appareils.

À noter que l’entreprise a racheté ces trois brevets en mai dernier, les a modifiés et a pris le temps de porter plainte dans ce laps de temps de deux mois. Il s’agit de la deuxième notification d’attaque en justice en moins d’un mois. Considéré par beaucoup comme un “Patent troll”, Uniloc a fait des attaques en justice pour violation de brevets un véritable fonds de commerce.

Cette pratique aujourd’hui répandue n’est plus simplement le fait de concurrents industriels, comme Fitbit et Jawbone, mais aussi d’entreprises spécialisées dans ce type d’attaque. Uniloc en fait partie. En plus de coûter inutilement du temps et de l’argent, ces procès ternissent les images de marque des entreprises et peuvent déboucher sur le retrait de produits comme l’ Apple Watch d’un marché en particulier.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

microsoft ai raspberry pi 3

Raspberry Pi 3 : Microsoft optimise ses capacités pour y intégrer une IA

Après avoir annoncé la compatibilité de Cortona avec Windows Core IoT, Microsoft présente les derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend