Accueil > Tendances > France > Les solutions IoT pour l’énergie vues par Sopra Steria
sopra steria énergie

Les solutions IoT pour l’énergie vues par Sopra Steria

Selon Cédric Raholijaona Manager Conseil chez Sopra Steria, l’IoT révolutionne l’ensemble de la chaîne de valeur du marché de l’énergie. Les producteurs, les gestionnaires de réseaux, les fournisseurs d’énergie, ainsi que les facility managers (les responsables de la maintenance et la performance énergétique des bâtiments) doivent s’adapter à cett nouvelle donne qui fait « fondre les barrières entre secteurs ».

Inéluctablement, des partenariats inédits entre promoteurs immobiliers, opérateurs de télécommunication, énergéticiens, collectivités locales, éditeurs de logiciels et autres vont devoir se créer pour prendre toute l’envergure de cette révolution.

Les possibilités sont déjà nombreuses pour les fournisseurs d’énergie qui ont désormais les moyens d’aider leurs clients à maîtriser leur consommation en leur proposant des offres plus adaptées à partir de profils de consommation, tout en prenant en compte des paramètres du foyer jusqu’alors non mesurés, notamment en proposant des moyens automatisés de réduire intelligemment la consommation de leurs équipements. «Pour le moment, nous n’avons que des estimations basées sur des référencements bientôt dépassés ».

Par exemple pour la fourniture d’électricité, le compteur Linky, qui sera bientôt installé dans 35 millions de foyers en France, est un outil efficace « pour distinguer les usages et établir une différenciation entre les populations de consommateurs en fonction de leur comportement ». L’objectif est de maîtriser l’impact des consommations selon les zones de production. Ainsi, l’activité des centrales est adaptée plus précisément à la demande en énergie.

Énergie : le particulier de plus en plus impliqué

panneau solaire sopra steria énergie

Autre point très important : la gestion des nouvelles pratiques énergétiques. L’équipement en panneaux photovoltaïques, et plus rarement en éoliennes personnelles, demande une maîtrise parfaite de la production d’énergie et de sa consommation pour ne pas créer de problème sur le réseau.

La production des particuliers est soit consommée par son producteur, soit rachetée par les fournisseurs à un prix qui peut varier, mais elle pourra aussi être consommée localement à l’échelle de la ville ou des quartiers lorsque les mécanismes de blockchain seront mis en œuvre pour soutenir les échanges d’énergie. L’IoT a un rôle clé à jouer dans l’optimisation du stockage de l’énergie en réseau en apportant des mécanismes de déclenchement fins, grâce auquel il est possible de stocker l’énergie quand son coût est au plus bas.

Cette tendance de l’autoconsommation a aussi des répercussions sur la manière de gérer les infrastructures. Pour éviter la panne et fiabiliser le réseau, ces mêmes dispositifs assurent la stabilité électrique entre les différentes sources de production : les centrales et les dispositifs privés.

Les modèles prédictifs au service de la gestion et la maintenance

sopra steria énergie eolienne

Les Smart Grids ont donc vocation de permettre la maintenance des équipements en remontant des données sur les événements quotidiens. « Que ce soit les producteurs ou les gestionnaires sur le réseau ou les facility managers, la maintenance et l’apport des modèles prédictifs permettent de faire baisser les coûts en minimisant et optimisant les interventions des techniciens » déclare Cédric Raholijaona.

La maintenance prédictive appliquée au secteur de l’énergie facilite grandement le travail des opérateurs, les facility managers. Cette technique, obtenue grâce à des algorithmes avancés, permet d’indiquer et d’analyser les événements relatifs aux équipements et à leur écosystème proche afin de prévoir les pannes. Ainsi, les réparations se font avant l’interruption de courant ou de gaz grâce à l’utilisation de données jusque-là non mesurées : les signaux faibles.

De plus, en ajoutant la géolocalisation aux capteurs, la rapidité d’intervention et le traitement des problèmes s’en trouvent grandement améliorée.
Dans le secteur du bâtiment, la gestion énergétique devient essentielle. Les entreprises doivent optimiser la consommation afin de diminuer les coûts et respecter les contrats de performance énergétique.

Des bâtiments intelligents qui produisent de l’énergie

issy sopra steria energie

En ce sens, Sopra Steria travaille en partenariat avec Bouygues Immobilier. Les deux entreprises collaborent pour la première fois en 2011 autour du projet Green Office dans la ville de Meudon. Il s’agit d’un immeuble de bureaux à énergie positive d’une taille de 23 000 mètres carrés. L’objectif est de fournir plus d’énergie qu’il n’en consomme : 64 KwH /m².an pour 62 KwH/m².an dépensés.

Pour arriver à ce résultat, le bâtiment est équipé de panneaux photovoltaïques, de pompes à chaleur, d’une centrale de cogénération, d’une ventilation naturelle, de dalles actives, d’un traitement acoustique et thermique des façades et d’une conception générale qui limitent le besoin d’éclairage artificiel sans faire de concession sur le confort des usagers, pour le plus grand bonheur des collaborateurs de Sopra Steria qui y travaillent quotidiennement. Evidemment, le bâtiment est bardé de capteurs : de la mesure thermique en passant par la détection de la pollution dans l’air, pratiquement tout y passe.

Aujourd’hui, les succès des BEPOS Green Office de Bouygues Immobilier s’enchainent grâce à leur avance de plus de 4 ans encore sur les exigences du Grenelle de l’Environnement !

Par ailleurs, Sopra Steria participe aux projets d’envergure de la ville d’Issy-les-Moulineaux. IssyGrid est un projet expérimental visant à tester la consommation et la production d’énergie renouvelable dans deux quartiers. Pour cela, les nombreux partenaires comme EDF, ERDF, Schneider Electric, Microsoft et Sopra Steria travaillent ensemble pour mettre en place un réseau de distribution intelligent. À terme, il couvrira les besoins de 2 000 logements, 5 000 habitants et 10 000 employés sont présents dans 160 000 mètres carrés de bureaux.

Les atouts opérationnels de Sopra Steria

Ces projets ont des résultats très concrets, comme nous l’explique Cédric Raholijaona :

« Nos réalisations permettent ainsi d’aider les fournisseurs d’énergie et de services à créer des offres innovantes qui permettent aux clients de maîtriser leurs factures tout en disposant de l’énergie dont ils ont besoin. »

Enfin, le groupe de services numériques dispose d’un portefeuille complet d’offres allant du conseil à l’intégration avec notamment une offre dédiée aux objets connectés allant de la conception à l’industrialisation, en passant par les smart grids permettant l’équilibrage sur le réseau du gaz (Gas X) ou l’approfondissement de la connaissance du client et de ses usages.

Cet article nous a été proposé par Sopra Steria.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

Production de données : l’IoT profite aux spécialistes du stockage

L’Internet des Objets entraîne naturellement une augmentation exponentielle de la production de données. Selon une étude …

1 commentaire

  1. Un bel article en tout cas, merci à l’auteur pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend