Accueil > Business > Mode et accessoire > Fitbit : les résultats mitigés poussent la firme à se renouveler
fitbit resultats bilan

Fitbit : les résultats mitigés poussent la firme à se renouveler

Fitbit, le fabricant de bracelets connectés, a annoncé dans la journée de mercredi les résultats de son deuxième trimestre. Ils ont subi “une baisse moins forte qu’attendu”. La firme veut rebondir en annonçant une montre connectée qui sera commercialisée fin décembre.

La maison Fitbit brûle-t-elle ? L’entreprise fondée par James Park a annoncé mercredi 2 août les résultats de son deuxième trimestre pour l’année 2017.

Les revenus de Fitbit en chute libre

fitbit resultats

“Que se passe-t-il ? Vous avez été meilleur !”, voilà comment un professeur des écoles jugerait les documents présentés devant les investisseurs. 353,3 millions de dollars de chiffre d’affaires, c’est presque 40 % de moins qu’à la même période il y un an.

Fitbit avait clôturé son deuxième trimestre 2016 avec 586,5 millions de dollars. La différence entre le semestre 2016 et 2017 est également impressionnante : 1091,9 millions contre 652,2 millions de dollars. Au deuxième trimestre 2017, les pertes s’élèvent à 58,2 millions, contre 6,3 millions de profit l’année dernière. Le coût par part est en revanche passé de 3 à 25 cents.

Cependant, les analystes prévoyaient des revenus plus bas au cours de cette période, estimés à 341,6 millions.

Une nouvelle montre connectée à Noël pour repartir du bon pied

Il faut dire que le marché des wearables connaît un remue-ménage sans précédent. Alors que Fitbit dominait tête haute il y a deux ans, le fabricant chinois Xiaomi et Apple ont renversé la tendance. Selon les déclarations de Tim Cook, il y a quelques jours, l’Apple Watch a vu ses ventes grimper de 50 % en un an.

Pour revenir dans la course à la montre connectée, la firme basée à San Francisco lancera un produit annoncé pour les fêtes d’hiver. Cela confirme les rumeurs qui circulaient depuis un moment sur le web. Ce sera une véritable smartwatch, contrairement à la Fitbit Surge, considérée comme une montre-bracelet connectée. Elle sera accompagnée d’un store d’applications, c’est-à-dire un écosystème de développement à faire vivre par des éditeurs tiers. L’entreprise devra trouver sa place entre l’Apple Watch, la Samsung Gear S3 et la Huawei Watch 2.

À cette concurrence s’ajoutent des coûts opérationnels importants que l’entreprise souhaite réduire. Le CEO James Park a décrété 2017 “une année de transition”. Fitbit n’a pas évoqué si ce plan passe par une vague de licenciement. Lors du premier trimestre, elle évoquait simplement le fait de se concentrer sur les marchés du sport et de la santé connectée.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

intel wearable realite augmentee

En quête de réalité augmentée, Intel aurait fermé sa division wearable

Décidément, Intel a un problème avec l’Internet des Objets. Après avoir arrêté la fabrication de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend