Accueil > Entreprises > General Electric > GE, Intel & AT&T s’associent pour installer des caméras et des micros à San Diego
ge iot smart city

GE, Intel & AT&T s’associent pour installer des caméras et des micros à San Diego

General Electric va installer des caméras, des microphones et des capteurs sur 3.200 feux de signalisation à San Diego cette année, marquant ainsi la première utilisation à grande échelle d’outils pour la smart city dans la ville. GE affirme que ces outils aideront à surveiller le trafic et à localiser les crimes.

Basé sur les technologies de GE, Intel et AT&T, le système utilisera des noeuds de détection sur des poteaux lumineux pour localiser les coups de feu, estimer la taille des foules, vérifier la vitesse des véhicules et bien d’autres usages. Ensuite, la ville fournira les données aux entrepreneurs et aux étudiants pour développer des applications.

Les entreprises s’attendent à une croissance sur le marché de la smart city, tandis que les villes cherchent de meilleures données pour planifier et gérer leurs opérations. San Diego fait office de test pour la technologie IoT que GE Current fournit pour les bâtiments commerciaux et les sites industriels.

« C’est un tout nouveau marché », déclare Maryrose Sylvester, directrice générale de GE Current. Une estimation de Frost & Sullivan prédit que le marché des villes intelligentes pourrait être évalué à 1,5 milliard de dollars d’ici 2020.

« San Diego est un très jeune adoptant. Même s’il s’agit d’une petite somme, c’est la plus grosse affaire de ce genre » ajoute-t-elle.

Les noeuds CityIQ de GE seront déployés à partir de juillet et les données seront disponibles à l’automne. Ce nouveau système est déployé dans le cadre d’une mise à jour de 30 millions de dollars de l’éclairage LED de la ville. GE compte transformer 14.000 des 60.000 lampadaires de la ville pour économiser environ 2,4 millions de dollars par an.

Des données à la disposition des entrepreneurs et des étudiants

Le conseil municipal de San Diego a approuvé ces changements en décembre, sans discuter des éventuels problèmes de confidentialité dus au système de surveillance. Aucune objection n’a été prononcée lors du pilote, qui a commencé en 2014 dans le centre-ville de San Diego.

« Il s’agit de données anonymes non identifiables » déclare Maryrose Sylvester. La vidéo n’est pas aussi détaillée que les images des caméras de sécurité.

Le San Diego Police Department utilise déjà ShotSpotter, un système de détection des tirs pour aider à résoudre les crimes. San Francisco, Chicago et plus de 40 autres villes utilisent ShotSpotter.

GE espère que les villes mettront ces données à la disposition des entreprises. Les données actuelles et la plateforme logicielle ouverte de l’entreprise devraient permettre aux programmeurs de développer des applications, selon John Gordon, directeur numérique chez GE Current.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

OLAC - centre philips éclairé intelligent et connecté

OLAC : le centre dédié à l’éclairage connecté et intelligent de Philips

Philips Lighting nous a accueillis mercredi dans son centre logistique OLAC à Miribel, près de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend