Accueil > Business > Loisir > Le FBI avertit les parents des risques liés aux jouets connectés
jouets connectés iot fbi

Le FBI avertit les parents des risques liés aux jouets connectés

Le FBI avertit les parents du danger potentiel de mettre des jouets connectés à Internet entre les mains de leurs enfants. Le service fédéral affirme que la vie privée et la sécurité de l’enfant pourraient être menacées.

Les interactions avec des jouets connectés pourraient permettre à des pirates d’obtenir des informations sur son nom, son école, ses goûts, sa localisation, selon un avertissement publié par l’agence lundi 17 juillet.

Jouet connecté : le FBI attentif aux possibles écoutes

Cet avertissement met en évidence le fait que les jouets connectés combinent capteurs, caméras, microphones, stockage de données et autres composants tels que la reconnaissance vocale ou le GPS.

« Ces caractéristiques peuvent mettre en danger la vie privée et la sécurité des enfants en raison de la grande quantité d’informations personnelles pouvant être divulguées involontairement », a déclaré le FBI.

Robert Siciliano, CEO d’IDTheftSecurity.com, pense que si le FBI présente une telle annonce, c’est qu’il est définitivement concerné. « La plupart des gens reconnaissent à ce stade que toute connexion Internet à un ordinateur, un téléphone mobile ou un périphérique IoT présente un risque. Mais le jouet connecté est un peu désarmant et les parents ne peuvent pas réaliser ces vulnérabilités pour leurs enfants ».

Plus tôt cette année, l’Allemagne a interdit la vente d’une poupée intelligente nommée Cayla pour des problèmes de piratage.

Jouet connecté Fbi

L’avertissement du FBI ne mentionne aucun fabricant de jouets en particulier. Toutefois, les parents sont invités à rester sur leurs gardes s’ils achètent des jouets connectés à leurs enfants. 

Prendre connaissance de la destination des données

Cela implique de s’intéresser aux pratiques de confidentialité de l’entreprise et de savoir où les données collectées par le jouet sont envoyées et stockées, surtout si l’entreprise utilise des services tiers. Le FBI recommande également de surveiller les interactions de votre enfant avec son jouet via une application dédiée aux parents, si disponible.

Le FBI a également recommandé de prendre connaissance des meilleures pratiques de cybersécurité, ce qui est vital pour protéger la vie privée de toute la famille.

« Les parents doivent également veiller à ce que le firmware de l’appareil soit mis à jour, que leurs propres PC soient correctement protégés et que le Wi-Fi soit sécurisé. Il faut aussi utiliser des mots de passe forts », a déclaré Robert Siciliano. Comme dernière précaution à prendre, le CEO d’IDTheftSecurity.com invite à éteindre et éloigner ces jouets lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

amazon echo piraté

Amazon Echo piraté : pourquoi cette démonstration est essentielle

Un Amazon Echo piraté ? Les premiers modèles sont victimes d’un défaut de conception matérielle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend