Accueil > Smart City > Kansas City déploie une carte interactive utilisant des données de trafic et de stationnement
kansas city iot smart

Kansas City déploie une carte interactive utilisant des données de trafic et de stationnement

La ville de Kansas City vient de dévoiler une nouvelle carte interactive, destinée à faciliter la vie des habitants, qui utilise de nombreuses données comme la vitesse et la densité du trafic ou encore les places de parking disponibles. 

Depuis le Smart City Challenge et les différents investissements du gouvernement dans les initiatives pour la smart city, nous savons que Kansas City est une référence en la matière. Il y a 9 mois, la ville annonçait un investissement de 15 millions de dollars dans un partenariat public-privé avec Cisco pour développer un couloir de tramway intelligent de 2 miles. Pour cela, la ville a installé 122 capteurs vidéo capables de transmettre des données en temps réel.

Kansas City devient une représentation de la smart city à l’échelle mondiale

Lors d’une conférence de presse, l’un des responsables de la ville a demandé à un Amazon Echo quels étaient les bus en retard à Kansas City. Alexa a été en mesure de citer cinq bus en retard en corrélant l’itinéraire de bus d’autres données disponibles. La ville vient d’ailleurs de partager la première compilation de ses données avec les autres villes et les agences fédérales.

Il y a 4 ans, la ville réunissait ses habitants avec Google Fiber. Maintenant, elle ajoute du Wi-Fi en libre service à travers 50 pâtés de maisons en centre-ville ainsi que 125 lampadaires LED intelligents répondant également à ce besoin. 

Le couloir de tramway comprend également une douzaine de kiosques, pour que les habitants n’ayant pas de smartphones puissent s’informer sur les options de transport, l’accès aux services de la ville, les divertissements locaux et plus encore. À l’inverse, ces kiosques pourront être également utilisés dans des situations d’urgence pour informer les habitants de problèmes potentiels.

Kansas City fut l’une des finalistes principales du Smart City Challenge, organisé par le Department of Transportation. Bien qu’elle n’ait remporté le premier prix, Kansas City a décidé de prendre de l’avance en s’associant avec Cisco. Par conséquent, au cours des 10 prochaines années, Cisco et KCMO contribueront au projet en investissant respectivement 12 millions de dollars et 3,8 millions de dollars. 

Le projet étant relativement nouveau, le Big Data n’est pas encore au niveau auquel il devrait être. A Kansas City, il est tout de même possible de consulter une carte en temps réel, fournie par Xqat, qui montre l’emplacement exact des tramways de la ville, les places de stationnement disponibles et la vitesse de la circulation.

Il est donc possible de connaître le nombre et la vitesse des véhicules passés sur un itinéraire en particulier lors des dernières 24 heures. Xqat est une entreprise basée à Chicago fournissant des outils intégrés de renseignement et de collaboration pour les villes.

Kansas City présente des usages inédits du Big Data

Kansas City travaille également avec Cisco Spark, un outil de messagerie et d’appel vidéo, pour aider les employés de ville à utiliser les données en temps réel et ainsi réduire les temps de réponse aux zones problématiques. Ils ont également un algorithme construit par Xaqt pour prédire d’un bâtiment vieillissant, dans le but de coordonner efficacement les inspections de la ville.

Dans les prochains mois, la ville augmentera ses démonstrations et élargira son réseau de capteurs. L’un des concepts explorés est d’introduire des capteurs d’écoute sophistiqués pour détecter les coups de feu. Cette technologie sera semblable à ce que New York a fait avec la technologie Shotspotter.

Les données recueillies n’aident pas seulement les citoyens à se déplacer plus rapidement et en toute sécurité dans la ville, mais servent également au National Institute of Standards and Technology, dans le but d’aider à établir des normes concernant l’utilisation du Big Data et à protéger la vie privée à l’avenir.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

lits connectés crous

Lits connectés : le CROUS de Rennes arrête de surveiller l’usure du mobilier

Rennes est une ville reconnue pour la croissance de son écosystème IoT. Mais c’est surtout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend