Accueil > Tech > Réseaux > Verizon lance un réseau LTE Cat-M1 d’envergure aux États-Unis
LTE Cat-M1 verizon

Verizon lance un réseau LTE Cat-M1 d’envergure aux États-Unis

Vendredi, Verizon a lancé le premier réseau national LTE Cat-M1 aux États-Unis. LTE Cat-M1 est une variante de faible puissance du 4G LTE, spécialement conçu pour l’utilisation de l’IoT en entreprise.

Verizon fera payer les entreprises seulement deux dollars par mois pour chaque appareil connecté. Cela ajoutera de la richesse aux options de connectivité disponibles pour les fournisseurs IoT.

La société est en avance sur d’autres opérateurs de réseau, y compris AT&T, en offrant une connectivité LTE Cat-M1. D’autres entreprises, comme l’opérateur de réseau australien Telestra, ont déployé le réseau dans d’autres régions du monde, mais encore jamais aux États-Unis ou sur d’autres grands marchés.

Le premier réseau LTE Cat-M1 des États-Unis

Bien que ce réseau ajoute de nouvelles options en matière de connectivité IoT, il se peut que cela ne soit pas un grand tournant pour l’activité IoT de Verizon. Une étude de BI Intelligence à propos des fournisseurs IoT, réalisée au 4ème trimestre 2016, a révélé que 80 % d’entre eux utilisaient le Wi-Fi, 60 % utilisaient des connexions cellulaires, 59 % utilisaient le Bluetooth, 46 % utilisaient Ethernet et 46 % utilisaient un réseau étendu de faible puissance (LPWAN).

Ces nombreuses options pourraient perturber les intégrateurs de solutions IoT. Ils pourraient ainsi se tourner vers les options de connectivité auxquelles ils sont habitués, comme les connexions cellulaires ou Wi-Fi traditionnel.

Bien que les réseaux Wi-Fi et cellulaires puissent connecter des périphériques IoT à Internet, ils ont des caractéristiques inhérentes qui les rendent mal adaptés aux composants à faible puissance comme les capteurs, les serrures intelligentes et les lumières intelligentes.

BI Intelligence s’attend à ce que plus de 24 milliards de périphériques IoT soient installés dans le monde en 2020. La grande majorité d’entre eux entrera dans la catégorie des dispositifs à faible puissance.

Ainsi, des réseaux mieux adaptés pour connecter ces périphériques IoT à faible puissance sont encore en cours de développement. Ces réseaux peuvent connecter des périphériques sur les grandes zones géographiques en raison de leur longue portée et permettent des économies de batterie aux appareils qu’ils connectent. De plus, ils offrent des abonnements de données moins coûteux que les réseaux cellulaires traditionnels.

Utilisé par les fournisseurs IoT ou les utilisateurs finaux, le réseau LPWAN a le potentiel de multiplier les opportunités. Par exemple, une municipalité qui déploie des capteurs de stationnement pour un projet de transport intelligent pourrait réduire ses coûts en utilisant LPWAN au lieu d’un réseau cellulaire. Ce type de réseau permet également d’éviter de remplacer les batteries trop souvent. 

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

intel interview 5g

[ITW] Intel : « il y a encore beaucoup de travail sur la 5G ! »

Robert Topol, Directeur Général de la branche 5G d’Intel nous a expliqué les objectifs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend