Accueil > Business > Maison Connectée > Maison connectée : l’assurance doit s’adapter à de nouveaux enjeux
Maison connectée objets connectés smart home maison intelligente capteur assurance

Maison connectée : l’assurance doit s’adapter à de nouveaux enjeux

Notre quotidien est de plus en plus connecté. Notre frigo, notre véhicule, nos vêtements… des objets intelligents qui nous facilitent la vie à la maison. Avoir de plus en plus d’objets connectés à internet permet à l’utilisateur d’être plus en sécurité et donc d’avoir moins besoin d’assurance. S’opèrent alors un bouleversement des codes et rapport entre l’assureur et l’assuré.

Une maison connectée, c’est une maison plus sûre. Si votre maison est équipée de capteurs et peut vous avertir en cas de fuite d’eau avec une simple notification sur votre smartphone, l’assureur peut récompenser financièrement l’assuré. Les objets connectés dans le secteur de l’assurance sont à la fois avantageux pour l’assureur et l’assuré.

assurance iot sécurité coach connecté bracelet connecté

Une maison connectée est une maison plus sûre donc moins chère à assurer

Les possibilités de préventions de sinistres lourds sont quasiment illimitées avec les objets connectés. Aujourd’hui, des entreprises comme Nest Notion proposent de relier des capteurs à votre Wi-FI pour vous prévenir en cas de départ d’incendie dans votre demeure, de fuite d’eau dans votre domicile, de robinet mal fermé, ou de four encore allumé après votre départ au travail.

Il existe aussi des solutions connectées pour dissuader les cambrioleurs comme la sonnette de porte Ring. Elle est équipée d’une connexion Wi-Fi qui envoie une notification sur smartphone ou tablette pour établir un contact vidéo avec la personne qui sonne chez vous. Le fait d’avoir équipé ces appareils de préventions peut augmenter le dédommagement perçu par son assureur ou permet de négocier avec son assureur une diminution des cotisations mensuelles.

Une maison connectée n’est pas intrusive pour l’intimité de l’assuré

Avoir une maison intelligente équipée de capteurs et de caméra n’est pas forcément intrusif pour l’habitant. En effet, dans la plupart des solutions proposées, ce sont les équipements de la maison qui sont surveillés, pas l’utilisateur. Intégrer des objets connectés à son habitat renforce la sécurité et la prévention d’accidents domestiques sur son lieu de vie. Assurés et assureurs ont tout à gagner à la banalisation d’utilisation de ces capteurs intelligents. Pour l’assuré, c’est plus sûr pour sa propre sécurité et pour ses dépenses annuelles en eau, chauffage et électricité. Pour l’assureur, ce sont des clients qui continuent de payer leur assurance tout en étant moins susceptibles de recevoir des dédommagements suite à un sinistre.

Les trackers de santé et les assureurs

assurance iot sécurité coach connecté bracelet connecté

Les principaux objets connectés vendus dans le domaine de la santé sont des « coachs connectés ». En France, dans le domaine de la santé, 1 objet connecté sur 3 vendus est un coach mesurant l’activité physique et les performances. L’assurance de demain devra tenir compte des données fournies par son client. Il n’est pas impossible d’imaginer qu’un assuré qui accepte de partager son faible taux de cholestérol ou la preuve d’activité physique régulière, puisse bénéficier de cotisations moins importantes sur son assurance vie en limitant la possibilité d’un accident cardio-vasculaire.

Sources & crédits Source : le comparateur assurance - Crédit :
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Loïc B

A lire également

Gemalto Terrorisme sécurité des voitures autonomes sécurité objets connectés banques sécurité drones

[Interview] : Terrorisme, sécurité des voitures autonomes, de l’IoT des banques et des drones, entretien avec Gemalto

Nous avons été invités par Gemalto pour discuter avec Benjamin Binet, vice-président des services marketing …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend