Accueil > Business > Rolls-Royce prévoit de lancer des navires autonomes commerciaux d’ici 2020
navires autonomes rolls royce

Rolls-Royce prévoit de lancer des navires autonomes commerciaux d’ici 2020

Rolls-Royce prévoit de lancer la première flotte de navires sans équipage d’ici 2020. Pour ses navires autonomes, le géant de l’ingénierie travaille avec des groupes soutenus par les gouvernements à travers le nord de l’Europe.

La société estime que ce changement pourrait réduire les coûts de transport maritime de près de 20 %. Oskar Levander, vice-président de l’innovation de chez Rolls-Royce, a déclaré que les remorqueurs de haute mer et les ferries seront les navires autonomes développés en premier, avant les cargos destinés à traverser les eaux internationales.

« Le développement commencera dans quelques pays qui donneront l’autorisation aux navires d’opérer avant que les règlements internationaux ne soient mis en place ». En effet, les grandes sociétés de transport maritime auront intérêt à adopter cette technologie dans l’espoir de stimuler les profits.

Les navires autonomes pourraient menacer le personnel maritime

Cependant, les syndicats ont exprimé leurs inquiétudes quant à l’impact possible sur le personnel maritime. Selon un porte-parole du syndicat maritime international Nautilus « Le rythme du changement et un défi pour la sécurité et il y a beaucoup de questions sans réponses sur l’implication du personnel des navires ». Les syndicalistes pensent que la technologie est simplement vue comme un moyen de réduire les emplois et de réduire les coûts par la même occasion.

Les navires autonomes présentent également des défis pour les assureurs, qui doivent désormais tenir compte des nouveaux types de risques auxquels ils seront confrontés.

Certains analystes estiment que sans aucun équipage pour protéger le navire contre les pirates, les navires autonomes réduiront la demande en gardes, une industrie en plein essor ces dernières années. L’industrie maritime dans son ensemble peut souffrir au niveau de l’emploi. De plus, les gardes sont une sécurité supplémentaire pour les assureurs, créant ainsi de nombreuses opportunités.

Rolls-Royce soutient que les navires sans équipages seront plus sûrs que les navires existants et qu’ils conduiront à la création d’emplois sur terre.

La société est actuellement en train d’entreprendre des projets de recherche en Grande-Bretagne et à Singapour. De plus, elle affirme que le développement de navires autonomes va augmenter la demande dans des domaines tels que la cybersécurité.

Une étude réalisée par la Bank Of England en 2015 soutient que 15 millions d’emplois en Grande-Bretagne pourraient être éventuellement perdus à cause de l’automatisation.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

iot business rdv une

IoT Business : Prenez la parole lors du rendez-vous de l’Industrie 4.0 !

Le 6 juin 2017 aura lieu le salon professionnel IoT Business. Au programme, plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend