Accueil > Entreprises > Apple > Apple développerait un capteur non intrusif pour faciliter la vie des diabétiques
apple non intrusif une

Apple développerait un capteur non intrusif pour faciliter la vie des diabétiques

Selon les informations recueillies par les journalistes de CNBC, Apple travaillerait sur un projet non intrusif de suivi du diabète. La firme de Cupertino aurait engagé une équipe d’une trentaine de chercheurs pour aider les malades en se basant sur des capteurs sensibles à la lumière.

Le diabète est l’une des maladies les plus répandues de par le monde. Selon l’OMS, 422 millions de personnes étaient atteintes par la maladie en 2014. Les acteurs de la santé connectée peuvent aider les malades et adresser un marché conséquent. Par exemple, iHealth ou Beurer proposent des solutions connectées comme des glucomètres intelligents.

Apple se penche sur un capteur non intrusif

La plupart du temps, la technologie utilisée dans ces dispositifs n’est pas révolutionnaire. Il est généralement question de moderniser, de connecter et d’ajouter des services à des outils de mesure classique. Le diabétique doit trop souvent se piquer le doigt pour prélever une goutte de sang.

Apple veut révolutionner, tout du moins faire évoluer le suivi du diabète d’après les propos recueillis par CNBC auprès de trois personnes proches du projet. La firme de Cupertino aurait engagé une équipe d’une trentaine de chercheurs travaillant sur un senseur optique capable de détecter le taux de glucose dans le sang. Dans ce procédé, un rayon lumineux traverse la peau du malade afin de relever la donnée souhaitée assurant une méthode de suivi et un produit non intrusif.

Comme le rappelle Techcrunch, Verily, la filiale d’Alphabet (Google) travaille depuis trois ans sur des lentilles de contact intelligentes réalisant cette mesure depuis l’oeil d’un patient. Cependant, le projet non intrusif semble au ralenti et Apple pourrait s’engager sur un boulevard technologique.

L’ombre de Steve Jobs

apple non intrusif

Se placer durablement sur le marché de la santé connectée, la firme de Cupertino y pense depuis près d’une décennie. En 2010, elle avait acquis discrètement la startup Rare Light spécialisée dans la conception d’un capteur non intrusif des éléments sanguins. Steve Jobs avait orienté l’entreprise vers ce marché en imaginant une smartwatch capable d’aider les diabétiques au quotidien. Finalement, la première Apple Watch sortie en 2014 est équipée que d’un capteur cardiaque.

S’agirait-il de dépoussiérer des brevets restés dans les tiroirs ? Pas vraiment d’après le média américain CNBC. La recherche autour de cette technologie aurait été entamée depuis près de cinq ans et Apple serait prêt à entamer des essais et commencer les procédures de régulation auprès des autorités compétentes comme la FDA. L’équipe de chercheurs travaillerait depuis un an à rendre possible ce projet qui aiderait grandement les patients diabétiques. Le capteur en question prendrait alors place dans les montres connectées du géant américain.

Si ces informations semblent dépasser le stade de la rumeur, elles n’ont en rien un caractère officiel. Pourtant Apple, engoncé dans une ère d’ajustement de ses produits, pourrait alors signer un retour triomphal et une nouvelle fois clamer haut et fort “Ceci est une révolution”

Sources & crédits Source : CNBC - Crédit :
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

lentille iot

Des scientifiques développent une lentille de contact pour diagnostiquer les maladies

Il est aujourd’hui possible d’imaginer une lentille de contact biosensible pouvant vous indiquer si votre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend