Accueil > Paiement connecté > L’ascension du paiement sans contact en Europe
paiement sans contact

L’ascension du paiement sans contact en Europe

Après des débuts chaotiques, la technologie de paiement sans contact prend enfin son envol en Europe.

Il s’agit d’un mode de paiement rapide, pratique et sécurisé. D’après le réseau de paiement Visa, plus de trois milliards de transactions sans contact auraient été réalisées sur le continent entre mai 2015 et avril 2016. Cela représente plus de 140 opérations par seconde, pour 2 milliards d’euros dépensés en France.

Pour rappel, ce mode de paiement permet de régler des achats de montants moindres, et ce sans taper son code. Toujours d’après Visa, en Europe une transaction sur cinq est aujourd’hui effectuée grâce au paiement sans contact, contre une sur soixante en 2013.

La France recense 25 millions de cartes Visa sans contact

En France, le nombre de cartes bancaires compatibles avec le paiement sans contact est en augmentation constante, Visa en dénombre cette année 25,3 millions.

En toute logique, le nombre de terminaux adaptés (ou TPE) est aussi en pleine croissance. À l’échelle de l’Europe, plus de 3,2 millions de commerces sont équipés en TPE, pour 165 millions de cartes équipées pour le paiement sans contact en circulation.

Les Français très adeptes du paiement sans contact

En France, les ménages utilisent de plus en plus le paiement sans contact. Les Français font d’ailleurs partie des principaux utilisateurs de cette technologie avec les Anglais, les Espagnols et les Polonais.

Les achats concernés se font généralement à proximité du domicile comme dans les boulangeries, tabacs ou restaurants pur des montants qui se situent entre 8 et 12 euros. Selon la société de Forex IG, les français auraient réalisé un total de transactions sans contact de 234,8 millions d’euros seulement pour l’année 2015.

Un moyen de paiement fiable et sécurisé

Sur le papier, les promesses du paiement sans contact font rêver : fiable et sécurisé, ce système permet à la carte équipée d’une puce de régler des achats ne dépassant pas 20 euros en seulement quelques secondes. Cela implique un gain de temps considérable dans les commerces de proximité.

Ce moyen de paiement évite de nombreux inconvénients que peuvent avoir les espèces pour les petits achats de la vie quotidienne. Vous n’aurez plus besoin de chercher votre monnaie, pouvez régler vos achats sans limite inférieure de montant, et le commerçant n’a pas besoin de recompter la monnaie rendue ce qui facilite sa gestion de caisse.

Rédigé Par Bethany Turner.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photo : Visa
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Renaud

A lire également

retail grande distribution

Grande distribution : 12,5 milliards de beacons connectés d’ici 2021

Le cabinet d’étude de Juniper Research a publié une nouvelle étude le mois dernier. Elle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend