Accueil > Tendances > France > La stratégie IoT séduit de plus en plus les industriels français

La stratégie IoT séduit de plus en plus les industriels français

L’Internet des objets est en voie de se faire une place en or sur le marché industriel. Selon une enquête réalisée par la PAC (CXP Group Company), environ 10% des industriels français ont déjà mis en place une stratégie IoT. 

C’est le résultat d’un sondage mené auprès de 150 entreprises industrielles de plus de 500 personnes en France, en février 2016. L’étude s’est basée sur 6 processus à travers lesquels elle mesure l’importance de l’IoT : amélioration des services existants (83%), nouveaux services (72%), gestion de la production (65%), chaîne d’approvisionnement (72%), atelier de fabrication (73%), traçabilité (79%).

On conclut que pour chacune de ces fonctions, au moins 65% des répondants sont conscients de l’importance de l’Internet des objets.

Au moins 65% des sondés sont conscients de l'importance de l'IoT.
© PAC (CXP Group Company)

L’IoT, le nouveau dada des industries françaises ?

« Même si les entreprises industrielles ne sont pas à un niveau de maturité très élevé aujourd’hui, elles ont toutefois bien intégré l’importance du rôle que l’IoT pourrait jouer dans les années à venir pour leurs processus internes comme externes (services). » (Franck Nassah, VP Research & Consulting chez PAC)

35% des industriels sondés ont déjà acquis une réflexion sur les enjeux de l’IoT. Un chiffre qui ne fait pas fureur et démontre que le Web des objets est encore loin d’être ancré dans tous les esprits. Néanmoins, 1 sur 3 d’entre eux a élaboré une stratégie IoT. Et 6% de l’ensemble des entreprises étudiées envisagent l’exploration d’une stratégie IoT d’ici fin 2017. Des projets en lien ont déjà été réalisés, notamment au niveau de la traçabilité (27% des sondés). En deuxième place, la gestion de la production (22%), suivi de l’amélioration de services existants (17%), puis l’atelier de fabrication et la chaîne d’informations (13%). Quant au développement de nouveaux services, il ne comptabilise qu’un faible record de 6%.

En conclusion, l’IoT attire les industries quand il s’agit d’améliorer la productivité ou la compétitivité avec l’innovation des services. La baisse des coûts qu’apporte l’Internet des objets, à travers le gain de temps et l’efficacité énergétique, représente également un argument majeur pour les industries. Un problème réside cependant : le rôle des datas. Une question majeure pour les industriels. Bien que le Big Data soit le dernier choix des partenaires dans le développement de projets IoT, l’exploitation des données ne regroupe que 17% des sondés dans le processus interne et que 14% au niveau des services.

 

 

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Renaud

A lire également

at&t reseau iot us

AT&T relance la guerre des réseaux IoT aux États-Unis

L’opérateur téléphonique AT&T s’est lancé depuis quelque temps dans le déploiement de réseaux IoT. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend