Accueil > Tech > Beacon

Beacon

Qu’est-ce-qu’un beacon ?

 

Un beacon est une petite balise de géolocalisation dont la précision est colossale. C’est une révolution, notamment pour le secteur commercial qui pourrait bien en profiter dans un avenir proche. Beacon signifie balise, soit un boîtier de quelques centimètres que l’on peut installer là où l’on veut. Il émet dans un rayon de quelques dizaines de mètres via Bluetooth Low Energy.
 
Les smartphones se connectent à elles, ainsi on peut les géolocaliser. Elles ont une précision supérieure aux GPS. C’est-à-dire que grâce à elles, votre position peut être définie minutieusement.

Pour recevoir les informations, il faut disposer de l’application dédiée. Par exemple : i Beacon pour Apple, Nearby ou Gimbal pour Android.

Les avantages, c’est qu’une balise peut tenir plus d’un an sans changer la pile. Le second, de taille, c’est le prix. On peut s’imaginer qu’une telle technologie soit inabordable, mais c’est tout l’inverse. Une balise coûte seulement quelques euros (à partir de 5 dollars chez Qualcomm par exemple).

 

Est-ce une révolution ?

 

Il semblerait bien que oui et notamment pour les entreprises. Les créateurs espèrent que le consommateur pourra recevoir les promotions sur son smartphone en fonction de sa géolocalisation. C’est-à-dire que si vous vous trouvez au rayon surgelés et qu’actuellement le magasin fait une promotion, la balise vous repère et vous envoie sur votre smartphone, pour vous proposer par exemple -20% sur un produit.

 

Dans les musées, le concept reste le même. En fonction du tableau devant lequel vous vous trouvez, vous recevrez sur votre téléphone les informations relatives.

 

Des balises partout ?

 

Encore une fois, c’est le secteur commercial qui risque d’utiliser le beacon. En effet, les beacons offrent des possibilités énormes notamment dans la vente de produits. “C’est gagnant-gagnant pour l’acheteur et pour le distributeur” explique Cyriac Roeding, PDG et co-fondateur de Shopkick.

 

Chez Apple, le beacon a déjà commencé à envahir les 250 magasins américains. Et la marque à la pomme compte bien continuer en dehors des Etats-Unis.

 

D’autres magasins ont suivi la tendance avec par exemple la chaîne Macy’s ou American Eagle Outfitters.

 

Le Superbowl à New York et la plupart des stades de baseball de la MLB sont aussi adeptes de ces capteurs. La ville de Boston s’équipe également de cette technologie dans le cadre d’un programme nommé « Smart Streets ».

 

Pour Patrick Conolly du cabinet ABI Research, plus de 800 millions de smartphones utiliseront la géolocalisation d’intérieur d’ici 2018. Le cabinet Juniper Research promet quant à lui la distribution de 12,5 milliards de beacons dans les grandes enseignes d’ici 2021.

 

Send this to friend