Accueil > Business > E-Santé > Ces six tendances IoT à suivre de près en 2018

Ces six tendances IoT à suivre de près en 2018

La croissance de l’Internet des objets est importante, malgré la déception ressentie par certains acteurs qu’ils soient consommateurs ou concepteurs de ces technologies. Cependant, il ne faut pas baisser les bras. Des évolutions technologiques majeures sont en marche en 2018 selon l’accélérateur chinois HAX qui dégage 6 grandes tendances IoT.

Les rapports de tendances IoT tels que celui réalisé par l’accélérateur chinois HAX sont devenus en très peu de temps des marronniers de la presse dédiée. Il faut dire que malgré le côté redondant d’une telle pratique, ils sont de bons indicateurs pour les entreprises qui observent les tendances de ce marché qui promet une révolution de la plupart des activités humaines. Les rédacteurs du rapport ont établi 6 tendances IoT majeures pour l’année 2018, une vision à court terme.

1. Les startups IoT établissent des records de levées de fond

tendances iot fonds

Il y a dix ans, les startups qui levaient des millions impressionnaient, aujourd’hui les mieux côtés lèvent des centaines de millions de dollars. Oui, elles sont minoritaires, mais en à peine trois ans les jeunes pousses qui ont récolté plus de 100 millions de dollars ont quadruplé.

En 2014, elles étaient 8 à avoir franchi ce cap, en 2017 elles sont 36 dont 18 licornes. La plupart d’entre elles sont des conceptrices de produits ou de technologies de pointe : Sigfox, Ubtech, Devialet, DJI, ou encore Proteus Health sont reconnus dans leur domaine respectif. En 2018, une des tendances IoT se poursuivra certainement.

2. Mesdames, messieurs, à vos (stock) options financières

Selon HAX, ce phénomène va s’accentuer en 2018, puisque les technologies comme l’intelligence artificielle, la robotique et l’IoT convergent vers des secteurs jusqu’alors moins explorés comme l’assurance et certains pans de l’industrie 4.0.

Ces levées de fonds extraordinaires ne viennent pas du Saint-Esprit. Il faut bien comprendre que les investisseurs et les startups sont eux aussi plus friands des projets innovants, quitte à prendre beaucoup de risques pour les financer. Parmi les tendances IoT, on retrouve donc un élargissement des possibilités de financement.

En France, les prêts de la part de la BPI permettent un développement plus rapide des jeunes pousses, les crowdfunding sont bénéfiques pour les produits les plus avancés et les banques sont plus enclines à prêter quand le business plan est ciselé et progressif.

Aux États-Unis, les sociétés en croissance entrent plus facilement en bourse, grâce à une réglementation allégée jusqu’à 50 millions de dollars, puis sous un plafond de 500 millions de dollars en simultané sur les marchés NYSE et NASDAQ.

3. La Chine brillera en 2018

tendances iot chine

Pour observer correctement les tendances IoT, il convient de sortir sa mappemonde. En 2016 et 2017, les États-Unis et la France ont crevé l’écran, mais au cours de l’année 2018 la Chine risque de monopoliser l’attention. Deuxième nation en termes de présence au CES 2017, l’Empire du Milieu accueille 11 licornes actives dans la conception de produits connectés. Xiaomi et DJI sont deux entreprises réputées pour leur manière d’accéder à leurs marchés respectifs. Le second est d’ailleurs en passe de devenir le leader sur le marché du drone grand public et professionnel.

De plus, l’apport de l’industrie électronique chinoise favorise la croissance de toutes les autres entreprises IoT qui font appel à ses services pour accélérer le time to market. De même, la politique d’innovation du gouvernement pousse l’automatisation des usines afin de respecter les engagements du plan Made in China 2025.

4. L’Industrie 4.0 : une des tendances IoT les plus surveillés

industrie tendances iot

Ces mêmes engagements sont majoritairement partagés par l’Allemagne, la France, et les États-Unis. Mais les gouvernements ne sont pas les seuls qui veulent profiter de la croissance promise par l’industrie 4.0. Les plus grandes entreprises mettent déjà en place les usines connectées qui feront bientôt parties de réseaux mondiaux. L’objectif est d’optimiser la production en mettant en place les capteurs qui remontent les données nécessaires à l’analyse prédictive, à l’introduction des intelligences artificielles, au suivi logistique des matières premières… Bref, tout ce que le Big Data peut apporter à la production de biens.

D’autres activités professionnelles s’équiperont en matériels connectés au cours de l’année prochaine. Que ce soit dans le retail, l’agriculture ou le transport, l’apport de l’IoT se fait sentir, car la convergence du Big Data, du Cloud et des infrastructures matérielles arrivent à maturité.

La robotique et l’automatisation des éléments de productions est une autre des tendances IoT. Les machines ne remplacent plus simplement la main d’oeuvre, mais apportent un gain qualitatif en sus des informations cruciales pour la prise de décision.

5. Les objets connectés malmenés… Mais les objets connectés réinventés

Le “rapport des tendances IoT Hardware 2018” indique également que les objets connectés sont déjà entrés dans un “second âge” des tendances IoT. Cette nouvelle génération de produits connectés tient principalement à une meilleure interprétation des données récoltées. L’apport de l’intelligence artificielle et des technologies du Big Data interagissant depuis le Cloud permettent aux appareils connectés de faible puissance de devenir de véritables compagnons du quotidien. C’est typiquement ce qu’il se produit pour les assistants vocaux comme Amazon Alexa ou Google Home. D’autres grands noms comme Microsoft prennent cette pente ascendante.

Ces assistants personnels sont idéaux pour créer de la cohérence dans la maison connectée. Si l’on atteint pas encore l’interopérabilité tant attendues – le contrôle des différents thermostats, lampes et autres enceintes connectées est tributaire des partenariats – l’on s’y rapproche grandement avec une véritable dynamisation du marché traditionnel de la domotique, jusqu’alors réservé à un public de niche.

6. Santé connectée : les données, des nutriments essentiels

sante connectee tendances iot

Les objets connectés pour la santé font partie d’une tendance de fond. Les chercheurs et les entreprises les expérimentent dans un grand nombre de domaines. Dans cette veine particulière, l’analytique et le machine learning ne sont pas seulement là pour satisfaire le confort des foyers.

Ce sont les dynamiques essentielles à l’émergence de la santé connectée. Contrôler une prise de médicament, suivre les données vitales d’un patient en temps réel, réduire l’invasivité des dispositifs médicaux, voici des capacités qui seront bientôt normales avec les objets connectés.

Mais c’est l’apport des données massives qui feront toute la différence en 2018. Les analystes de HAX prédisent une meilleure compréhension des pathologies grâce aux partages des dossiers des patients. Cela permettra également l’émergence de l’analyse prédictive afin de repérer les symptômes des maladies plus rapidement, voire prédire les AVC et les crises cardiaques. Mais pour cela il faudra conduire une politique de confidentialité irréprochable tout en établissant un modèle équitable favorisant ce partage des données.

Sources & crédits Source : HAX, Forbes - Crédit :
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

usines iot industrie

IIoT : 64% des fabricants auront des usines entièrement connectées d’ici 2022

Une nouvelle étude de Zebra Technologies a examiné les technologies qui auront une incidence sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend