Comment gérer l’Identité des objets connectés ?

Leader mondial sur le marché des études de marché dans le secteur informatique et celui des nouvelles technologies, le cabinet Gartner s’est penché sur la question de l’Identité des objets et de l’individu dans l’internet des objets. Avec un sommet sur ce sujet les 16 et 17 mars 2015 à Londres.

Quand changer Internet change le monde

Selon Gartner, la question de l’Access Management ainsi que l’identité des individus et des sociétés sera le point le plus critique dans le succès (ou non) de l’Internet des objets. Mais dans sa forme actuelle, il (l’Access Management) n’est pas encore capable de saisir toute la complexité que l’internet des objets (IDO) va apporter à l’entreprise.

 

Pour Earl Perkins, le vice-président de la recherche à Gartner, les leaders en management vont devoir reconsidérer leur approche de la cybersécurité et de l’Access Management, dans un monde ou les systèmes et services connectés seront présent en abondance. Il faudra « redéfinir l’identité des entités » c’est à dire, les hommes, les entreprises, les communautés dans un tout nouveau cadre. L’internet des objets n’est pas seulement l’arrivée de nouveaux outils d’échange en réseau ou de business numérique, mais une transformation complète de nos méthodes de communication, d’analyses et de stockage de données et d’information.

De nouvelles règles du jeu

« Beaucoup de gens focalisés sur l’Access Management traditionnel n’ont pas été capable de s’adapter à la propagation des objets connectés, et donc incapables d’avoir une vision claire et élargie de ce que ces objets ont pu apporter » a déclaré Ant Allan. L’Internet des objets appelle l’Identité des objets. Que ce soit ceux qui fabriquent les dispositifs, ceux qui les utilisent et les dispositifs eux-même, tout le monde devra être défini comme une entité à part entière, avec sa propre identité, puisque tous interagissent entre eux, même à différents niveaux. L’Identité des objets défini les relations dispositifs/humain, dispositif/dispositif, etc, etc…

Dans la mesure ou les objets ne font pas traditionnellement partie de l’Acess Management, l’Identité des Objets va devoir se développer en se basant sur d’autres systèmes relationnels.

Plus de détails dans le rapport (en anglais) « Identity of Things for the Internet of Things » disponible sur le site officiel de Gartner, pour que vous ayez un compte.

La page officielle du sommet du 16 et 17 mars 2015 à Londres.

source : Gartner.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *