in ,

[Semaine en chiffres] Des économies pour les entreprises grâce à l’IoT

économies iot entreprise

Si vous êtes passés à côté des chiffres importants de la semaine, cet article est pour vous. On y parle des secteurs de l’infrastructure, de l’agriculture et de la smart city pouvant réaliser des economies considérables grâce à l’IoT, la nouvelle levée de fonds de 10-Vins, la valeur du marché de l’e-santé et des décideurs IT qui pensent que l’IoT ne leur est pas utile. 

Smart Cities : 30% d’économies avec des standards sans-fil ouverts

Capture d’écran 2016-05-13 à 13.44.16

Les standards de communication sans-fil ouvert pourraient réduire de 30% les dépenses des smart cities. C’est en tout cas ce qu’affirme Machina Research, le cabinet de recherche britannique spécialisé dans l’IoT. Selon ce dernier, ça serait plusieurs milliards de dollars qui pourraient ainsi être économisés en utilisant ce genre de normes sans-fil. Le cabinet va même plus loin et affirmant que d’ici 2025, les smart cities pourraient dépenser jusqu’à 1,12 trillions pour le développement de technologies intelligentes (jusqu’à 500 millions de dollars en Inde).

Cependant, elles pourraient bien économiser jusqu’à 341 milliards de dollars si elles optaient pour des standards open source plutôt que propriétaires.

pcloud

Smart-Cities-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Pour la startup 10-vins, une levée de fonds divine

Capture d’écran 2016-05-13 à 12.33.50

Connue pour ses flacons de 10 cl et son sommelier connecté D-Vine, la jeune pousse vient de faire une levée de fonds de 1,5 millions d’euros, dont 345 000 en crowdfunding sur Proximea.

Depuis son lancement en 2012, le messie du vin connecté a levé 2,5 millions d’euros au total et vendu 500 machines environ. Il ne lui a fallu qu’une semaine pour rassembler plus de 300 000 euros via la plateforme de crowdfunding Proximea. Un véritable succès dû à son offre qui a séduit beaucoup d’investisseurs et beaucoup de papilles. Et c’est la première startup à proposer une machine de dégustation de vin au verre. Son co-fondateur, Thibaut Jarousse, s’est inspiré des machines à capsules à café de Nespresso pour créer un« sommelier automatique », qui verse automatiquement le contenu de chaque éprouvette de 10 cl vendue dans un verre. Tout en aérant et en fournissant la température idéale au vin dégusté.

vin-2-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Le drone permet aux entreprises de réaliser 127 milliards de $ d’économies

Capture d’écran 2016-05-13 à 12.28.42

Il est évident que les drones seraient en mesure de prendre en charge certaines tâches que les humains effectuent actuellement. Une nouvelle étude de PriceWaterhouseCoopersprévoit que les drones pourraient faire économiser 127 milliards de dollars dépensés habituellement en services et en main d’oeuvre

Cette économie d’argent pourrait profondément améliorer les industries de l’infrastructure et de l’agriculture. Les sociétés d’infrastructure, telles que celles de la construction ou des services publics, pourraient économiser jusqu’à 45,2 milliards de dollars grâce à l’utilisation du drone. Quant aux entreprises agricoles, elles pourraient facilement économiser jusqu’à 32,4 milliards de dollars, tandis que les entreprises spécialisées dans le transport pourraient économiser environ 13 milliards de dollars. Par exemple, l’inspection humaine d’une éolienne coûte environ 1500 $ et l’intervention est très dangereuse. L’inspection d’un éolienne avec un drone coûterait deux fois moins cher. La question de l’impact de l’IoT sur l’emploi peut également se poser ici. 

drone-at-sunset-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Les patients ont besoin de leur dose de digital

Capture d’écran 2016-05-13 à 13.48.04

Récemment, le cabinet Accenture a publié une étude sur le comportement des patients à l’égard de leur dossier médical en ligne. L’accès à ses données médicales par le biais des objets connectés pourrait bien renverser le rapport de confiance entre patients et médecins.

33% des sondés a déclaré utiliser une application de santé en 2016 et deux fois plus de répondants qu’en 2014 ont répondu qu’ils utilisaient des objets connectés de santé (21% en 2016 contre 9% en 2014), dont les applications de fitness, de nutrition et celles permettant de décrypter les symptômes.

S’ils étaient 27% à user d’un dossier médical électronique en 2014, cette année, ils sont 45%. Comparé à il y a deux ans, les consommateurs veulent être beaucoup plus informés sur leurs données médicales, que ce soit les résultats sanguins (48% contre 24% en 2014) ou l’historique des prescriptions médicales (44% contre 23%). C’est d’ailleurs en partie grâce à eux que le marché de l’e-santé a atteint 1,4 milliard de dollars au premier trimestre 2016.

e-santé-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Seulement 8 % des décideurs IT pensent qu’ils n’ont pas besoin de l’IoT

Capture d’écran 2016-05-13 à 12.38.39

Un étude récente a révélé que seules les grandes entreprises spécialisées dans la technologie de l’information pensent que l’IoT est indispensable, dans l’immédiat. Seulement 8 % des décideurs dans le secteur de la technologie de l’information (IT) estiment que l’Internet des Objets sera sans conséquences pour leurs entreprises. 23 % des décideurs IT pensent que la mise en oeuvre de l’IoT se passera dans un avenir proche, bien que seulement 15 % d’entre eux soient activement impliqués dans l’IoT à l’heure actuelle.

L’étude a également révélé que les grandes entreprises sont davantage susceptibles d’avoir déjà une stratégie IoT en place et d’avoir commencé à explorer la manière dont l’IoT pourrait affecter leur organisation. Les entreprises de plus de 1000 employés sont susceptibles d’être activement impliquées tandis que les entreprises comptant moins de200 employés ne pensent pas que l’IoT bouleverserait leur organisation.

shutterstock105240383-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *