in

Google Impact Challenge investit 20 millions pour les handicapés

Google Impact Challenge tente de démocratiser les technologies pour les handicapés © Google

Aujourd’hui, 1 milliard de personnes souffrent d’handicap, selon Google.org. La filiale philanthropique de Google a donc décidé de  subventionner des projets d’open source, proposant des innovations technologiques pour les handicapés. Un total de 20 millions de dollars, fourni par son programme Google Impact Challenge. 

1 personne invalide sur 3 vit dans la pauvreté. Aux Etats-Unis, 50 à 70% d’infirmes n’accèdent pas à l’emploi. Tandis que dans les pays développés, ils sont entre 80 et 90% dans cette situation. Et seulement 10% d’handicapés ont accès aux soins nécessaires dans les pays développés. Face à cela, Google.org, connu pour faire de la technologie une arme puissante contre la misère, a décidé d’user son programme Google Impact Challenge.

Google Impact Challenge, l’âme charitable de Google

Printemps dernier, avait été lancé Google Impact Challenge. Ce programme veut mobiliser toutes les ressources technologiques nécessaires dans un unique but : innover et améliorer le quotidien des handicapés. Et ce, à travers 5 catégories importantes : l’éducation, la communication, la mobilité, l’indépendance et l’emploi.

Devant cet appel mondial, plus de 1000 organisations provenant de 88 pays ont émis des idées. Seule une trentaine d’entre elles a été retenue. La taille moyenne des subventions s’évalue autour de 750 000 dollars. Seuls six bénéficiaires sur trente se verront attribuer plus de 1 million de dollars.

« Nous voulons user de notre voix mondiale afin d’essayer de diffuser ces innovations pour un plus grand nombre de personnes » (Brigitte Hoyer Gosselink, chef du projet Google Impact Challenge)

La plupart des dispositifs technologiques de ce genre (prothèses, oeils bioniques, chaises roulantes contrôlées par les mouvements de tête et de nuque…etc.) restent toujours extrêmement coûteux. C’est pourquoi la société soutient de nombreuses organisations à but non lucratif, centrées sur les technologies open source à l’égard de ces individus.

Quelques exemples de « winners »

  • e-NABLE : cette plateforme en ligne permet de lier entre eux des bénévoles travaillant à l’impression 3D de bras et de mains et des particuliers dans le besoin
Google Impact Challenge subventionne la compagnie en ligne e-NABLE met en contact des personnes à la recherche de prothèses et des imprimeurs 3D
© e-NABLE
  • World Wide Hearing : dans de nombreux pays en développement, beaucoup de personnes souffrant de déficiences auditives n’ont pas été diagnostiquées ou eu accès à une technologie adaptée. Avec World Wide Hearing, un outil de diagnostic auditif sera mis en place pour prévenir la surdité et les personnes concernées seront équipées d’un appareil auditif en moins d’une heure.
Google Impact Challenge subventionne World Wild Hearing, un outil de diagnostic auditif
© Google
  • RNIB : lunettes intelligentes permettant de transformer une vision très limitée en formes et silhouettes. Grâce à ce logiciel, créé par la Royal National Institute of Blind People et des chercheurs d’Oxford, la vision d’objets à proximité (personnes, obstacles) offre des formes très contrastées.
Google Impact Challenge subventionne les lunettes RNIB permettent aux personnes souffrant de déficiences visuelles de mieux appréhender le monde qui les entoure.
© Google

 

• The Center for Discovery : cette organisation spécialisée dans les services médicaux lance son open source, IndieGo, pour faire des vieilles chaises roulantes grinçantes de puissantes chaises roulantes motorisées. Plus besoin des mains, un moteur électrique se charge de tout. Elle prévoit de fournir son service à plus de 100 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.