in

Kansas City, futur gagnante du Smart City Challenge ?

kansas city

Kansas City pourrait bien devenir l’une des prochaines grandes smart city d’Amérique. Récemment, la ville a annoncé l’installation de 125 lampadaires intelligents et la couverture de 50 quartiers en Wifi gratuit. Pour cela, elle compte sur l’aide de partenaires tels que Sprint et Cisco afin de remporter la victoire au Smart City Challenge. 

La Cité fait partie des 7 finalistes du concours lancé par le Département américain des Transports (San Francisco, Portland,, Austin, Denver, Pittsburgh, Columbus). Il faudra attendre juin pour connaître le nom de l’heureux gagnant. Ce dernier disposera d’un fond de 40 millions de dollars versé par le Département des Transports des Etats-Unis afin de l’aider dans sa voie vers la « Smart City » et devenir ainsi la première ville à intégrer complètement les nouvelles technologies dans son réseau de transport.

Kansas City, une Smart City en devenir ?

Grâce à la société Sensity Systems, la ville sera bientôt dotée de 125 lampadaires intelligents qui permettront de faire des économies en électricité et de détecter là où se rendent les foules. De cette façon, ces dispositifs aideront la police à savoir où placer ses ressources et aideront les entrepreneurs à choisir le quartier où ils placeront leur business.

 » Je peux cibler l’organisation d’un développement économique, et dire « X nombre de personne se rassemblent au coin de la rue chaque jour à l’heure du déjeuner, et il n’y a pas de restaurant ici » (Barbara Bennett, PDG et CEO de Vulcan Philanthropy)

L’idée que ces éclairages puissent identifier les personnes sur son passage est une idée assez effrayante pour beaucoup. Barbara Bennett insiste sur le fait que toutes les données seront anonymes. Néanmoins, si quelqu’un provenant d’une ville extérieure s’inscrit sur le wifi public, le centre de datas de Kansas City le notifiera.

kansas city

Quant au Wifi, ses points de connexion ont été construits par Sprint, entreprise de télécommunication américaine, tandis que le réseau et la collection des données ont été mis en place par Cisco, entreprise informatique. Rien d’étonnant de la part de Cisco qui déclarait miser sur l’Internet of Everything afin de réaliser un bénéfice de 19 000 milliards de dollars sur les 10 années à venir. La connexion devrait être plus rapide et plus sécurisée que celle des Coffee Shop.

Une ville qui fait le poids dans l’écosystème IoT

Kansas City s’est déjà fait connaître dans l’univers de l’IoT en servant de test à Google Fiber. Elle est la première ville à avoir intégré le service internet de cette compagnie, connue pour être extrêmement rapide. Une autre expérimentation, KC Freedom Network, a permis d’offrir à des maisons, connaissant un bas-débit généralement, un service de connexion de qualité. Kansas City réussira-t-elle à réaliser le défi pour autant ? 6 autres villes lui font concurrence dont Austin qui se distingue avec la livraison de colis par drones (afin de libérer les autoroutes) et qui s’est mis en partenariat avec General Motors afin d’améliorer la gestion des réseaux de transports électriques.

One Comment

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.