L’avenir des cartes de paiement

Depuis 2011, la carte de paiement traditionnelle a connu quelques évolutions. Elle va peu à peu être remplacée par le paiement sans contact et le paiement par mobile.

Infographie - L'avenir des cartes de paiement

Carte à bande magnétique ou carte à puce

Avec les anciennes cartes qui commencent peu à peu à être remplacées, les informations du propriétaire sont contenues dans une bande magnétique qu’il faut impérativement introduire dans le lecteur de carte pour valider le paiement.

Depuis 2011, de nouvelles technologies pour améliorer les modes de paiement se mettent en place notamment les puces NFC et RFID et avec elles la notion de paiement sans contact.

Avec une carte à puce RIFD, toutes les informations du propriétaire sont contenues dans une micro-puce et la carte peut être lue à plusieurs mètres du terminal sans aucun contact.

Avec la carte à puce NFC, l’information est transmise lorsque la carte est placée à quelques centimètres du terminal voire posée dessus.

Ces deux technologies ne nécessitent aucun apport énergétique ou électrique quelconque.

Une véritable évolution de marché en perspective

Aujourd’hui, 35 millions de carte à puce RFID sont en circulation aux Etats-Unis et le marché de la technologie RFID sans puce est estimé à 2 milliards de dollars (environ 1,7 milliards d’euros) pour 2017. Pour 2020, le marché du paiement sans contact est estimé à 4 millards de dollars (environ 3,34 milliards d’euros).

La technologie NFC, un marché en pleine expansion

Le marché de la puce NFC a augmenté chaque année de 135% entre 2011 et 2015. L’Amérique du Nord est son plus gros marché.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Il n’y a pas que les cartes de paiement qui sont équipées de la technologie NFC mais aussi les smartphones. Ils vont servir de plus en plus de portefeuilles dématérialisés avec des applications comme Apple Pay ou Google Wallet, qui centralisent toutes les cartes de paiement d’une personne en une application.

En 2011, 35 millions de téléphones pourvus de la technologie NFC ont été vendus et 2,5 millions de points de vente en ont été équipés.

L’année dernière, 300 millions de smartphones étaient équipés de cette technologie, ce qui représente 20% des smartphones.

Le portefeuille mobile en passe de devenir la nouvelle carte de paiement

Il y a 1,3 milliards de comptes bancaires dans le monde et 5,3 milliards d’abonnements téléphoniques, ce qui fait 87% de la population mondiale en possession d’un téléphone mobile. Parmi eux, 50% utilisent des services de transactions financières (applications mobiles).

Pour 2015, le montant des transactions effectuées à partir d’un smartphone est estimé à 670 milliards de dollars (environ 568,3 milliards d’euros), une somme plus que considérable, et 62% des américains se disent prêt à utiliser leur smartphone comme moyen de paiement.

Echo, une autre alternative aux puces

Une autre alternative aux puces NFC et RFID a été lancé par Protean en 2013 : Echo. C’est une carte pourvue de la technologie de bande dynamique capable d’être reprogrammée pour imiter plusieurs types de cartes. Echo ne pourra imiter que les cartes magnétiques dépourvues des technologies NFC et RFID. Son autonomie de batterie est de 2 ans et elle peut contenir jusqu’à 3 cartes de paiement. Son prix est compris entre $80 (environ 68€) et $100 (environ 85€).

Les informations passeraient dans un premier temps par un smartphone avant d’être envoyées sur la Echo Card en Bluetooth. Mais cette technologie ne semble pas avoir trouvé sa place.

Un des bémols que représentent ces technologies est l’éternel problème de la sécurité et de la confidentialité des données des usagers.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *