Accueil > IoT Startups Tour > [Startup de la semaine] Nexgear, à l’origine du bracelet caméra Frodo !

[Startup de la semaine] Nexgear, à l’origine du bracelet caméra Frodo !

Un bracelet connecté, c’est bien. Un bracelet qui peut prendre des photos tout en respectant un form factor réduit, c’est mieux ! Voici l’idée de Nexgear avec Frodo, une caméra wearable pour sportif et voyageur. 

Frodo, un bracelet caméra pour aventurier

Nexgear est une startup indienne basée à Mumbai et fondée en 2014. Son but, connecter un bracelet capable de prendre des vidéos et de les monter le plus simplement possible. Un objet particulièrement séduisant pour les sportifs et les voyageurs.

Rahul Vats CEO-Co-fondateur de NexGear

Rahul Vats est diplômé de l’Université de Panjab en ingénierie chimique. Il a travaillé pour Infosys en tant que développeur (SSE). En 2010, Rahul devient vice-président Marketing et opération de Reglobe en Inde, une compagnie de revente d’objets dont leurs utilisateurs n’ont plus besoin. Dans un même temps, en 2012 il fonde une startup d’e-commerce nommée Zazzybox dont le modèle économique repose sur l’envoi d’échantillon de produit cosmétique tous les mois. Enfin, en 2014 il a co-fondé Nexgear, une société spécialisée dans les objets connectés avec Amardeep Singh, l’ancien CMO de NeoForge, une compagnie fabricante de drones pour l’armée indienne.  

Les road trips comme vous ne les avez jamais vus

frodo nexgear camera

Les montres connectées sont bien pratiques, mais elles ne permettent pas de prendre ni de photo, ni de vidéo. Quand on voyage ou que l’on fait du sport, il est parfois difficile de sortir son téléphone pour prendre des vidéos. Quant aux caméras de type GoPro, il faut disposer de casques avec les accessoires pour en profiter. Nexgear répond à cette problématique.

La startup indienne fondée à Mumbai met en avant sa caméra-wearable. C’est-à-dire que l’objet ressemble à une grosse montre avec ses dimensions de 44,7 mm x 44,77 mm sans le bracelet et pèse 110 grammes. En comparaison, la smartwatch LG Watch Urbane fait 52,2 mm de largeur.

Ainsi, les sportifs et les voyageurs peuvent prendre des photos et des vidéos simplement tout en gardant leur mobilité. Le bracelet permet d’attacher la caméra à son poignet ou à sa cheville, en tour de cou, ou même en l’accrochant à une branche d’arbre.

Pour supporter les efforts et les chocs, Frodo dispose d’un boitier résistant. La caméra s’équipe d’un capteur de 8 millions de pixels pour filmer en Full HD à 30 images par seconde en grand-angle de 120 degrés et prendre des photos de 3264 x 2448 pixels. L’autonomie annoncée est de 1h30. Trois capacités de stockage sont annoncées : 16 Go, 32 Go et 64 Go. Pour trois prix : 149, 179 et 229 dollars pendant la campagne Indiegogo en cours. Par ailleurs, la vente du Frodo viendra s’enrichir d’accessoires de fixation et de batteries supplémentaires.

La connexion au téléphone se fait via une application en WiFi ou en Bluetooth. Des LED permettent d’afficher l’heure et un accéléromètre six axes ajoutent des fonctionnalités de tracking d’activités et de gyro-stabilisation.

Surtout, c’est l’algorithme et l’application (compatible iOS et Android) sur le smartphone qui font la différence. Nul besoin de rentrer chez soi pour monter les images. En deux temps trois mouvements, vous pouvez réaliser des vidéos de qualité et les partager instantanément.

Il s’agit donc d’un wearable à la frontière de la caméra et du bracelet connecté, qui assiste l’utilisateur dans le montage en lui apprenant les bases.

Une campagne Indiegogo bien lancée

nexgear camera utilisation

Avant de se lancer sur Indiegogo, la célèbre plateforme de crowdfunding, Nexgear a reçu en 2015 le soutien financier de deux sociétés à capital-risque : GrowX venture managment et Powaï Lake ventures. Leurs familles et leurs amis ont bien sûr participé au démarrage de cette aventure technique et commercial.

Cela a permis à Rahul Vats et son équipe de dévoiler un prototype fonctionnel au CES 2016 qui se déroulait en janvier 2016 à Las Vegas. La campagne Indiegogo est lancée depuis le début du mois d’avril et se termine dans 22 jours. Sur les 50 000 dollars réclamés, 26 000 dollars sont déjà récoltés. Le choix de « l’objectif flexible » permettra aux « backers » de recevoir leurs exemplaires du Frodo en novembre prochain. La startup recevra les fonds perçus, même si elle ne remplit pas son objectif.

Sastisfaire des millions d’utilisateurs

nexgear app frodo

Le début de la fabrication de Frodo est prévu pour le mois de mai. D’après Rahul Vads, la jeune compagnie vise un marché mondial :

« Notre produit est un wearable taillé pour l’aventure qui rend la prise de vue, le montage et le partage de vidéo encore plus aisé. Nous croyons fermement que Frodo va permettre à des millions d’utilisateurs de raconter leurs histoires à travers une vidéo ».

Frodo paraît comme vraiment innovant et a séduit le public du salon de Las Vegas. La technologie est dorénavant prête selon Nexgear, il ne manque plus que le soutien financier des contributeurs pour distribuer ce produit novateur sur le marché du wearable.

 5 questions nexgear

quelle-cle-de-votre-succes-800x66

Construire une bonne équipe.

quel-est-obstacle-majeur-que-vous-ayiez-eu-a-surmonter-800x66

L’obstacle majeur pour nous était de fabriquer un wearable caméra façonné pour l’aventure assez compact et petit pour se loger sur le poignet sans compromettre la qualité des images filmées.

quels-conseils-entrepreneurs-marché-iot-800x65

La fabrication d’objet est difficile, notamment sur la partie Hardware. Mais si vous ne faites pas des choses compliquées d’autres le feront à votre place.

Quel-est-l-etape-cle-a-franchir-800x66

Notre technologie est fin prête. Nous avons besoin de lancer la fabrication via notre campagne de financement participatif, via Indiegogo.

Comment financer son lancement

En faisant appel à des fonds d’investissement, le crowdfunding et un peu les amis et la famille quand ils le désirent.

A lire également

bloomlife capteur maman connectee

[Startup Tour] Bloomlife, l’objet connecté qui mesure les contractions des futures « mamans »

La startup Bloomlife veut comprendre le mécanisme de la grossesse et aider les « mamans lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *