in ,

L’intelligence des objets connectés vendue en kit fera recette

Les objets connectés

L’Internet des Objets est de nos jours une tendance nécessaire. En effet, à mesure que les normes établies en matière de technologie sont bousculées par l’apparition de nouvelles innovations, la tendance de l’IoT doit passer par une phase de découverte et s’affirmer comme « tête d’affiche ». Tout juste le temps de réaliser que nous n’utiliserons bientôt plus le terme d’objets connectés, lorsque tous nos objets le seront.

Mother Sen.se Motion cookies
La Mother de Sen.se et ses motions cookies qui permettent de connecter les objets

Selon l’Institut Morgan Stanley, d’ici 2020, 75 miliards d’objets connectés seront en circulation

Les analystes sont unanimes, de Gfk à IDC, en passant par les commandes d’études de Cisco ou Morgan Stanley aux Etats-Unis, d’ici 2020, plusieurs dizaines de milliards d’objets connectés seront en circulation. Pour Cisco, l’ordre est de 50 milliards, tandis que Morgan Stanley prédit 75 milliards d’objets connectés à Internet.

Que l’on parle d’une dizaine à une centaine d’objets connectés en circulation, ces chiffres incluent non seulement les produits grand public, déjà nombreux à être connectés chez nous (box Internet, consoles, smartphones, tablettes, ordinateurs, clés HDMI) mais également les capteurs industriels et appareils intelligents pour les particuliers et l’entreprise (capteurs d’humidité, de température, appareils médicaux, systèmes d’irrigation intelligents…). Ce que désigne la tendance de l’IoT aujourd’hui, en réalité, ce sont ces produits qui étaient d’ordinaire non connectés, et qui le deviennent pour offrir un service supplémentaire (brosses à dents, balances connectées, ampoules connectées,…).

Et de l’adoption de ces objets et de l’intérêt des consommateurs pour les données qu’ils génèrent dépendra l’adoption massive de l’IoT pour le grand public.

L’intelligence des objets vendue en kit fera recette

Cisco avait prévu que nous aurions en 2015 8,7 milliards d’objets connectés. Cela équivaut à environ un objet connecté pour chaque être humain sur Terre.

Après la première vague d’objets connectés passée, les dernières générations des produits qui ont su retenir notre attention sont en train de sortir. Plus performants, mieux aboutis, et véritables concentrés de technologie, les objets connectés qui vont sortir ou viennent de sortir sont bien plus intéressants que leurs prédécesseurs. Mais le souci est le suivant : pourquoi les usagers achèteraient-ils la dernière version d’un objet connecté, tandis que la précédente fonctionne toujours parfaitement ?

C’est là que l’industrie vient apporter la réponse : le futur des objets connectés ne passera plus par le remplacement de ceux-ci mais par l’achat de composants qui permettent de rendre n’importe quel objet connecté. Avec la miniaturisation des puces en silicium, il sera bientôt possible de transformer n’importe quel objet en objet connecté et lui apporter de l’intelligence. C’est à partir de cette révolution que nous pourrons réellement constater l’implantation des objets connectés dans absolument toutes les pièces de la maison. C’est non pas le système global qui aura l’aval du consommateur, mais bien l’intelligence de ces objets vendue en « kit » qui fera recette.

3 Comments

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top

Pin It on Pinterest