Sigfox Allemagne

Sigfox pose le pied en Allemagne

La startup de Labège, à côté de Toulouse, continue de voir grand. Sigfox a en effet annoncé sa volonté de couvrir le territoire Allemand d’ici la fin de l’année 2017, sans passer par un partenaire.

L’ambition à la toulousaine

Jusqu’à présent, comme nous le mentionnions dans notre dossier consacré à Sigfox , le réseau bas débit n’était disponible que dans certains pays et certaines villes. Chez nos voisins Allemands, par exemple, Sigfox n’était pas vraiment présent en dehors de Munich, pas vraiment l’idéal pour un réseau qui ambitionne de couvrir l’Internet des Objets. Pas grave, car bientôt, cela sera de l’histoire ancienne : la startup toulousaine a en effet prévu de s’étendre outre-Rhin pour fin 2017.

Rappelons que dans son agenda de 2016, Sigfox a prévu de poser le pied sur chaque continent (allant même jusqu’en Antarctique) et de tripler le nombre de pays couverts par son réseau. L’Allemagne marquerait ainsi le 14ème pays dans lequel le réseau bas débit serait étendu, permettant de proposer une connexion à tous les fournisseurs d’objets connectés du nord au sud du continent, sans aucune couture.

sigfox

Sigfox vers le pays de l’industrie 4.0

L’Allemagne n’est pas un choix anodin. Pour le gouvernement allemand, le réseau bas débit français est une opportunité de garder son avance dans la course à l’IoT. C’est que l’industrie 4.0 est un enjeu stratégique pour l’Allemagne, au même titre que la France, le Royaume-Uni, l’Espagne ou les Etats-Unis.

Pour Sigfox, la course se situe surtout par rapport à son concurrent de l’Alliance LoRa, choisie par Orange et Bouygues Telecom. Un LoRa qui, il y a peu, a aussi été sélectionné par la Poste pour étendre à toute la France son réseau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *