Accueil > Ecosystème IoT > Evénement > Tendances IFA 2018 : les technologies phares du salon de Berlin
tendances ifa 2018 berlin

Tendances IFA 2018 : les technologies phares du salon de Berlin

En cette fin de foire de l’électronique de Berlin, penchons-nous sur les tendances IFA 2018. Les produits évoluent, le discours reste inchangé.

Cette année malheureusement nous n’avons pas pu faire le déplacement à Berlin à l’IFA 2018. Cela ne nous a pas empêchés de visionner consciencieusement les différentes conférences tout en consultant heure par heure les communiqués de presse.

Comme un algorithme, nous nous sommes nourris de ces données afin de vous préparer cet article. Comme le titre l’indique, il concerne les tendances IFA 2018. Ce marronnier est véritablement utile pour comprendre les décisions des fabricants de produits grands publics lors de l’année en cours.

Des discours portés sur l’innovation

Comme chaque année, les constructeurs présentent en tout début de conférence leur profession de foi concernant les nouvelles technologies. Intelligence artificielle, Internet des Objets et 5G sont devenu les buzzwords préférés des communicants chargés de la préparation des contenus des conférences. Si Samsung n’y a accordé que quelques minutes avant de présenter ses produits phares, LG a profité du discours d’ouverture de l’IFA 2018 pour revenir longuement sur sa stratégie dans ce domaine. Le CEO de la firme coréenne, Jo Seong-Jin et le président CTO Dr. I.P Park ont présenté les axes de développement de leur entreprise pour “améliorer la vie quotidienne des consommateurs” grâce à l’intelligence artificielle.

En réalité, il s’agit avant tout des algorithmes de machine learning capable de faciliter la recherche d’éléments, de contenu sur un téléviseur ou un smartphone, d’automatiser une tâche (allumer l’éclairage, lancer un programme d’une machine à laver au bon moment par exemple). Bref, il est moins question d’impressionner la galerie que de faciliter l’adoption d’une technologie émergente.

Tendances IFA 2018 : des produits valeurs refuges

Enceintes connectées : le nouveau normal

pure tendances ifa 2018

Alors que ces présentations évoquent des millions, voire des milliards d’objets connectés, d’un futur où IA et IoT facilitent nos vies, ces mêmes constructeurs présentent de nouvelles versions de produits bien connus du grand public. Les marques qui ne l’avaient pas encore fait présentent des enceintes connectées dotées d’assistants vocaux comme Amazon Alexa ou Google Assistant. C’est le cas de Bose, de Divacore, de Pure ou encore de Huawei. Le constructeur chinois a en effet présenté à l’IFA 2018 Huawei AI Cube, une enceinte dotée d’Alexa qui est aussi un routeur 4G. Dans cette catégorie, Netgear a lui aussi transformé son routeur Orbit en enceinte connectée. Voilà le type d’évolution que l’on peut observer sur des produits en forte croissance. Un acteur comme Jabra a lui présenté des écouteurs sans fil doté d’Amazon Alexa. Au total, ce ne sont pas moins de 20 000 produits qui intègrent Alexa, l’assistant vocal d’Amazon et plus de 5000 bénéficiant de Google Assistant.

La 8K : la reine des tendances IFA 2018

8k tendances ifa 2018

Mais quoiqu’on l’en dise cette année, la véritable star du salon IFA 2018 n’est autre que la 8K. Les téléviseurs équipés de cette résolution vont bientôt faire leur apparition dans les magasins, puis dans les foyers les plus aisés. Samsung a présenté trois modèles de téléviseurs 8k Q900R (65, 75 et 85 pouces) qui sortiront à la mi-octobre. Problème, les contenus compatibles avec cette résolution ne sont pas encore visibles. La 4K elle-même commence à peine à s’imposer.

Qu’à cela ne tienne, le géant coréen compte exploiter une technologie d’uspcaling basé sur l’intelligence artificielle. Elle permettra de transformer virtuellement n’importe quelle source en 8K. Les autres constructeurs suivent le mouvement : LG, Sharp ou encore Toshiba ont eux aussi présenté leurs téléviseurs de manière un peu plus confidentielle. L’absence de programmes adaptés, de consoles ou d’ordinateur capables d’afficher une telle résolution réserve ce type de produit aux férus de technologies au compte en banque bien rempli. Les modèles de Samsung vendus 4 999, 6 999 et 14 999 euros sont finalement les plus abordables. Chez les autres constructeurs, il faudra attendre davantage et débourser plus de 20 000 euros pour acquérir des dalles de plus de 85 pouces.

Montres connectées et bracelets connectés se renouvellent

l’IFA 2018 marque le retour des montres connectées. La frontière entre bracelet et montre tend à disparaître pour proposer aux consommateurs des produits plus aboutis, correspondant à leurs besoins. Les primo-adoptants sont sportifs : les constructeurs l’ont bien compris. Par exemple, le bracelet Fitbit Charge 3 dispose d’un moniteur de fréquence cardiaque, il permet de suivre toutes sortes d’activités sportives (marche, musculation, natation, etc.). Le bracelet dispose également d’un capteur d’oxygène dans le sang et il prend en charge les applications tierces (météo, paiement, musique, etc.).

Garmin a également présenté un bracelet sportif à l’ IFA 2018. Nommé Vivosmart 4, ce dernier dispose lui aussi d’un oxymètre de pouls, d’un cardiofréquencemètre, du suivi du sommeil ou encore du stress. En fonction de toutes ces données, le dispositif évalue la jauge d’énergie de l’utilisateur. Le Vivosmart 4 est ainsi capable d’indiquer à son porteur quand arrêter une pratique sportive intense.

De son côté, Casio a présenté la PRO TREK Smart WSD F30. Sous ce nom barbare se cache une montre pour les aventuriers. Équipée du Wear OS, le nouveau système d’exploitation de Google, elle dispose d’un GPS intégré qui permet de retrouver son chemin sans obligation de synchroniser son smartphone. Étanche, résistante aux chocs, aux températures extrêmes, la tocante de Casio se destine en premier lieu aux spécialistes de la randonnée.

Sony mise davantage sur les aficionados de la mode. Le constructeur japonais a présenté la Sony Fes Watch U. Cette dernière revêt sur son bracelet la technologie e Ink. Cela permet de changer les motifs affichés en noir et blanc. Plus de 100 motifs sont disponibles depuis l’application dédiée sur Android et iOS. Le tarif élevé en découragera plus d’un : 700 euros environ.

La robotique, une vitrine pour impressionner la galerie

lg robot tendances ifa 2018

Outre les fabricants d’aspirateurs robots comme Neato qui a annoncé deux nouveaux modèles et une mise à jour du D7 maintenant capable de nettoyer plus régulièrement des zones définies, les spécialistes de la robotique ne sont que des faire-valoir du salon. Ces entreprises qui impressionnent les journalistes et les visiteurs du salon présentent avant tout des prototypes qui ne seront utilisés que dans des contextes très particuliers. LG a par exemple présenter un exosquelette nommé LG CLOi Suitbot. Il s’agit d’augmenter la force des ouvriers qui portent des charges lourdes afin qu’ils ne subissent plus de douleurs au dos et aux jambes.

Ce type d’appareils sera bien sûr utilisé à l’avenir. Pour l’instant, les entreprises les utilisent dans le cadre de test. Ford a par exemple annoncé un partenariat avec la société Ekso Bionics pour déployer 75 exosquelettes dans ses usines de fabrication de véhicules. Ces machines aident les employés qui travaillent les bras en extension toute la journée.

smonox sleep robot tendances ifa 2018

Enfin, nous ne pouvions pas terminer ce bilan des tendances IFA 2018 sans évoquer le Somnox Sleep Robot. Ce robot conçu par la société éponyme doit en principe faciliter l’endormissement. En utilisant le machine learning, ce coussin qui diffuse de la lumière et de la musique se cale sur la respiration de son utilisateur pour faciliter son trajet jusque dans les bras de morphée. Ce produit sera disponible entre octobre et novembre 2018 au prix de 549 euros.

Finalement, les tendances IFA 2018 ne sont pas si différentes de celles de l’année dernière. Si les produits évoluent, changent de génération, les discours restent identiques. Il s’agit avant tout de transformer le quotidien des consommateurs en leur proposant des produits augmentés par des fonctions de machine learning. S’il est évident que certains produits comme les enceintes connectées intelligentes sont maintenant communs, l’IFA 2018 reste encore et toujours un terrain d’expérimentation. Le succès des objets connectés présentés ne se mesurera que l’année prochaine. La foire électronique de Berlin reste en tout cas un bon moyen de mesurer l’engouement du public.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend