ordinateur intelligent yahoo

Yahoo veut rendre l’ordinateur intelligent

 Yahoo, le concurrent de Google, veut rendre l’ordinateur intelligent. L’entreprise a libéré, hier, 13,5 To de données d’utilisateurs anonymes pour que les scientifiques et les startups puissent développer le machine learning. 

Le futur de l’ordinateur intelligent passe par le machine learning. Cette technique consiste en la conception d’algorithmes capables de développer les connaissances d’une machine. Elle est utilisée dans la construction des voitures autonomes, des caméras à reconnaissance faciale, etc.

En libérant 13,5 To de données d’utilisateurs anonymes en Open Data, Yahoo veut aider les scientifiques dans leur recherche pour cette technologie. C’est la plus grosse opération du genre. L’année dernière, Criteo avait obtenu le précédent record en relâchant 1 To d’informations, soit 4 milliards d’événements enregistrés.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Ici le géant américain du Web déploie 10 fois plus de données, et près de 110 milliards d’événements ont été conservés. Ainsi, les chercheurs et les startups auront de la matière pour expérimenter de nouvelles choses, grâce au principe de l’Open Data.

L’apprentissage de l’ordinateur intelligent prend du temps. Pour qu’un système de ce type soit opérationnel, il faut lui faire passer des tests. Les docteurs en informatique peuvent bien sûr expérimenter leur formule mathématique sur des données créés de toutes pièces, mais cela sous-entend de pas explorer tout le potentiel de la machine.

« […]Cette pratique ne reflète pas le côté incongru, désordonné des informations envoyés par les gens sur le Web » explique Suju Rajan, le directeur de recherche des sciences de la personnalisation chez Yahoo, à Computer World.

Le machine learning, source de nombreuses innovations

Les 20 millions d’utilisateurs qui ont participé à cette transmission de données ont parcouru les pages du moteur de recherche consacré au cinéma, à l’actualité, aux annonces immobilières, au sport et à la finance, entre février et mai 2015. Les jeux de données comprennent également des indications sur l’âge, le sexe, la situation géographique des utilisateurs, ainsi que des résumés des articles parcourues.

55 jeux de données sont accessibles en Open Data depuis Webscope, le centre de recherche de Yahoo consacré aux sciences de la machine comme la computer vision, la science de la publicité, et le machine learning. Les chercheurs pourraient par exemple développer un système d’infotainement dans une voiture qui sélectionne l’information qui vous intéresse. Cette dynamique s’inscrit parfaitement dans les domaines de l’IoT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *