Un nouveau challenge Smart City pour les transports aux États-Unis

Le 7 décembre Anthony Foxx, secrétaire aux transports des États-Unis, a annoncé le lancement du challenge Smart City. Celui-ci aura pour but d’aider les villes à répondre à une demande grandissante en terme de transport dans les années à venir.

La population américaine ne cesse de s’agrandir et ce phénomène pourrait vite poser problème en terme de transport dans les villes. C’est en cela que le DOT, Department of Transportation, a lancé il y a deux jours un challenge Smart City. Désengorger les routes, réduire les embouteillages, rendre les routes plus sures et plus intelligentes, voici les nombreuses problématiques qui risquent d’arriver à l’avenir si aucune solution n’est pensée en amont. Et les compétitions ne manquent pas si on pense notamment à CityVerve, le projet Smart City de Manchester.

Dans cette petite vidéo publiée par le département des transports américain, on peut voir des feux passer au vert quand une voiture s’approche, un taxi arriver au bon moment pour le départ d’un train, des courses être livrées lorsque la personne arrive chez elle, bref tout ce qui peut améliorer nos conditions de conducteur, de passager et surtout de vie.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Un challenge Smart City national

Cette compétition récompensera une ville de taille moyenne (comprenant entre 200.000 et 850.000 habitants) parmi toutes celles sélectionnées et se verra attribuer un financement de 40 millions de dollars pour ses idées innovantes, dirigées par les données, en matière d’améliorations des conditions de vie grâce à des moyens de transport plus surs, efficaces et fiables. Une somme à laquelle Vulcan, partenaire de DOT pour cet événement, ajoutera 10 millions d’euros afin de soutenir l’infrastructure pour les voitures électriques.

Dans l’idéal, les villes seront capable de voir venir l’émergence d’un tout nouveau système de transport intelligent, avec des véhicules connectés, une infrastructure robuste et percevoir l’arrivée des véhicules automatisés comme une nouvelle étape dans ce système. Imaginer des solutions qui permettent aux voitures de communiquer entre elles et d’autres améliorations autorisant le citoyen à participer dans cette économie tout en répondant aux besoins de la ville, voilà ce qui fera pencher la balance.

“Nous imaginons des voitures connectées et autonomes qui pourraient limiter les accidents. Et nous imaginons cette technologie comme étant interactive avec des infrastructures connectées afin d’éliminer les embouteillages. Mais nous n’imaginons pas seulement cela, nous allons le réaliser. », explique Anthony Foxx.

Un besoin important puisque l’on estime que d’ici 30 ans il y aura 70 millions de personnes en plus en Amérique qui s’installeront en grande partie dans les villes. À terme, il est question d’appliquer ces solutions innovantes à grande échelle dans les villes. Pour tout savoir sur les projets de smart city en cours, rendez vous dans notre rubrique Smart City.

Source 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *