in ,

En 2020 l’Inde aura de très bons revenus grâce à l’IoT

Une femme indienne avec son mobile

Après être arrivé deuxième avec le nombre de connexions digitales (sur téléphone portable) derrière la Chine, l’Inde est un marché lucratif et ouvert pour les compagnies IoT. Les consommateurs sur ce secteur sont prêts à payer pour des services, surtout dans le domaine de la santé (services et notifications améliorées concernant les soins), de la maison connectée (sécurité),  du mode de vie (voiture avec l’analyse complète lors de la course avec celle-ci, aéroport avec les informations voyageur, comme le billet d’accès à l’avion) etc.

Le second marché pour les compagnies IoT est de se concentrer sur les initiatives gouvernementales (comme le département pour l’électronique et l’information, etc) et de travailler avec les fonds obtenus afin de développer la politique et les services pour amener l’Inde digital à la plus grande partie de la population. Ces solutions devront s’adapter d’elles-mêmes en fonction des diverses conditions rencontrées dans le pays (comme par exemple les effets de la température et de la pluie sur la connexion), la présence des capacités de recherche et développement dans l’écosystème indien, l’alimentation en énergie variable et les zones blanches avec la couverture des opérateurs téléphonique territoriaux. Le succès de ces solutions dépendra sur comment ces solutions IoT pourront s’intégrer dans les programmes gouvernementaux, le calendrier de prise de décisions, la main d’œuvre et la disponibilité sur l’ensemble des compétences pour la réalisation de ces services.

Comparatif des utilisateurs d'Internet qui utilise leur mobile à travers 5 pays
Internet par téléphone portable, augmentation des utilisateurs avec projection jusqu’en 2018 sur la zone Asie Pacifique par dazeinfo

Beaucoup de petites entreprises d’IoT indienne ont déjà réussi à décoller en Inde et viennent des villes de rang 1 et de rang 2 mais également des villes de rang 3, ce qui augmente le potentiel et la pénétration d’IoT possibles dans le pays. Selon des données de Machina Research3, le revenu global des IoT en 2020 s’établira autour de 373 milliards de dollars avec 194 milliards de dollars venant des composants et 179 milliards de dollars venant des logiciels. L’inde comptera pour 10 à 12 milliards de dollars dans ce revenu global, mais ces chiffres peuvent largement être revus à la hausse si des mesures fortes sont prises dans le domaine du matériel et de la production et ce en établissant un ensemble de règles de compétences par les entreprises indienne.

Bien que le secteur de la Construction des Systèmes Electroniques et de la Production se projette avec 400 milliards de dollars en 2020, plus de 65% du matériel indien est importé. Les importations des composants électroniques en Inde sont estimés être autant que ceux de l’import du pétrole. La plupart des composants de matériel indien dans l’assemblage de mobiles sont importés de Chine et les tests localement développés sont généralement réalisés aux USA en Europe ou en Chine.

Tout ceci risque donc d’être nuancé au regard de la situation indienne et seul le temps et les orientations tant politiques qu’industriels montreront une réelle efficacité de pénétrations pour les IoT de ce pays.  Quoiqu’il en soit l’Inde est un marché en devenir non négligeable.

Source 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.