Accueil > Business > Multimédia > HTC Exodus : le smartphone passera-t-il à l’ère de la Blockchain ?
htc exodus blockchain

HTC Exodus : le smartphone passera-t-il à l’ère de la Blockchain ?

Lors du sommet de la Blockchain Consensus 2018 se déroulant à New York du 14 au 16 mai 2018, HTC a annoncé la commercialisation prochaine du HTC Exodus, un smartphone dédié à la blockchain. Serait-ce une nouvelle ère du mobile ?

Ce n’est pas dans l’habitude de la rédaction d’évoquer l’actualité des constructeurs de smartphone. Pourtant, l’annonce de HTC attire notre attention. Le constructeur taïwanais a profité du Consensus 2018, le sommet annuel consacré à la Blockchain se déroulant à New York, pour annoncer la commercialisation prochaine du HTC Exodus, un smartphone dédié à la blockchain et plus particulièrement aux cryptomonnaies.

HTC Exodus, un smartphone portefeuille à Bitcoin et Ethereum

HTC exodus cryptomonnaie

Le HTC Exodus supportera plusieurs réseaux de Blockchain de cryptomonnaies, notamment le Bitcoin et l’Ethereum. Le constructeur multipliera les partenariats afin de s’assurer une compatibilité avec le plus grand nombre de monnaies décentralisées possible.

Selon les informations de The Next Web, HTC envisage de faire du HTC Exodus un maillon d’un blockchain natif qui permettrait aux possesseurs du smartphone de s’échanger leurs cryptomonnaies entre eux. Il servirait également à protéger l’appareil contre les intrusions des hackers.

Officiellement cette fois, le HTC Exodus accueillera des applications décentralisées et un portefeuille universel pour en faire un allié des amateurs de monnaies virtuelles. Il sera aussi question de protéger des échanges d’informations entre les utilisateurs.

Le HTC Exodus s’adresse donc aux possesseurs de cryptomonnaies, mais aussi aux personnes souhaitant renforcer la protection de leur identité et de leurs échanges comme les hommes politiques ou les journalistes.

Le prix de ce smartphone dernière génération n’a pas encore été dévoilé. En revanche, ce produit imaginé en partie par Phil Chen, concepteur du casque de réalité virtuelle HTC Vive pourrait être acheté en Bitcoins ou ethereum sonnants et trébuchants.

La présence d’applications décentralisées pourrait rendre le HTC Exodus un outil d’interaction sécurisé avec des objets connectés. En effet, l’utilisation d’un système décentralisé ne permettrait pas d’interférer lors d’un échange de données.

Ce n’est pas la première fois qu’un constructeur conçoit un smartphone compatible avec une blockchain. Le constructeur Sirin Labs a été le premier à vendre Solarin, un produit de ce type commercialisé à 16 000 dollars. Le second modèle d’ores et déjà en précommande coûtera lui 999 dollars, se nommera Finney et disposera de son propre système d’exploitation, le Sirin OS.

Une fausse bonne idée ?

Pour l’instant, HTC n’a pas précisé si elle développe son propre OS ou si elle prévoit de sécuriser une version d’Android à la sauce blockchain. Selon nos confrères de Frandroid, le projet HTC Exodus ressemble fort à “un pétard mouillé”. L’échec de Sirin Labs avec son premier produit, la baisse de régime des cryptomonnaies et la possibilité de télécharger des applications décentralisées sur des smartphones normaux rendrait vaine la tentative du constructeur taïwanais.

Pourtant, la solution de HTC pourrait inspirer d’autres fabricants et des utilisateurs réticents à partager leurs données privées avec les marques. Dans un contexte d’application du GDPR et de suppression de la neutralité du Net, les solutions de sécurisation vont sûrement connaître un regain d’attention.

De même, les constructeurs d’objets connectés pourraient emprunter la même voie afin de sécuriser les produits et proposer de payer les services avec des cryptomonnaies ou encore en générer afin de s’assurer l’accès gratuit aux fonctionnalités premium proposées.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend