in , , ,

Samsung et Baidu se mettent à la voiture autonome

Voiture autonome, Baidu, Samsung, Chine

Samsung vient de former une nouvelle équipe afin de travailler sur la voiture autonome et ses technologies.

La voiture autonome, la nouvelle bataille des géants

La division se focalisera sur les composants, plus que sur le fait de construire un véhicule dans son ensemble, alors qu’en face son rival Apple semble également se positionner dans le même créneau. Hyundai a récemment annoncé qu’il considérait développer de son côté ses propres puces et sondes pour le véhicule autonome. Samsung ne donne pas plus de détails sur son objectif à long terme à ce stade.

Un autre géant asiatique se lance également dans la course à la voiture autonome, il s’agit du géant chinois Baidu. Celui-ci développe un véhicule autonome qui fera office de navette publique, raconte Wang Jing, le vice-président en charge de l’ingénierie chez Baidu. Dans un reportage diffusé sur la télévision d’État, Xinhua, explique même que Baidu a créé le premier véhicule automne de Chine qui peut atteindre la vitesse de 160 Km/h (en test). Andrew Ng, un chercheur de Stanford qui était derrière des projets importants chez Google, travaille maintenant sur la voiture autonome de Baidu.

pcloud

Les véhicules modifiés sont des BMW Serie 3, qui sont testés sur les voies express du nord de la ville de Pékin. Ils utilisent des radars lasers, des capteurs et des caméras et synthétisent les informations avec une carte Baidu et un logiciel d’apprentissage.

La société n’a pas encore défini un plan de commercialisation pour le consommateur privé, mais espère que cela arrivera d’ici 3 ans.

« Nous coopérons avec des gouvernements pour apporter le covoiturage comme des services de navettes ; cela peut être une voiture ou un van, mais pour une utilisation publique », nous explique Wang.

Voiture autonome, Baidu, Samsung, Chine

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *