gouvernements iot gartner etude

10 technologies IoT stratégiques pour les gouvernements

Une récente étude réalisée par Gartner a révélé les différents points stratégiques IoT sur lesquels le gouvernements du monde entier travaillent.

L’Internet des Objets sera d’une grande utilité aux entreprises, mais également pour les gouvernements qui utilisent de plus en plus ces nouvelles technologies pour faciliter un certain nombre de choses. On parle d’analytique de masse, de machines intelligentes, d’identification électronique des citoyens et de sécurité. Nous pensons que les données sont principalement utiles aux entreprises, mais elles le sont également pour les gouvernements puisqu’elles leur sont ensuite partagées

Nous allons résumer les technologies principales, incluant IoT, plus utilisées par les gouvernements en 2016. Le 9 juin, le cabinet d’étude Gartner publiait un rapport, accompagné d’un graphique, intitulé « The Top 10 Strategic Technology Trends for Government in 2016« .


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


big-data-roadsign-shutterstock_236155771-2

Digital Workplace 

L’une des stratégies est de renforcer la collaboration au sein des organismes gouvernementaux en utilisant des analyses basées sur le Cloud ainsi que des plateformes mobiles et sociales. Cela permet un environnement de travail axé sur les donnés, pour que les gouvernements restent en phase avec les besoins des citoyens. Attirer le plus grand nombre de talents de moins de 30 ans sur le marché du travail sera un défi pour les gouvernements du monde entier. En adoptant les nouvelles technologies, les gouvernements peuvent atteindre une plus grande autonomie, une plus grande maîtrise et ainsi augmenter la productivité et la rétention des employés.

Multichannel Citizen Engagement 

En référence aux méthodes des leaders de l’industrie comme Disney, Virgin Atlantic, REI et d’autres ayant un multi-canal de classe mondiale et des opérations de gestion omni-canal, les gouvernements ont l’intention de définir des stratégies efficaces pour faire participer les citoyens. Selon Gartner, l’analyse des données des citoyens est le principal point de repère. Il faut également renforcer la flexibilité en envoyant les bons messages à travers les bons canaux et au bon moment.

Open Data

Par définition, les données ouvertes sont accessibles au public à travers une variété de technologies d’accès publiées à partir d’APIs. Les données les plus efficaces et évolutives sont ouvertes. Par exemple, l’une des initiatives en termes de données ouvertes inclus le Global Open Data Index, exploité et entretenu par Open Knowledge International, qui repose sur l’analyse de données et la visualisation, et l’European Union’s Open Data Portal qui comprend des applications de visualisation de données.

Citizen e-ID 

Gartner définit l’identification électronique des citoyens (e-ID) comme l’orchestration des process et technologies gérées par les gouvernements pour améliorer la sécurité et permettre aux citoyens d’accéder à des ressources et des services. Les technologies d’authentification à l’échelle d’une entreprise, notamment la biométrie, bouleversent le secteur de l’investissement dans l’informatique, qui est aujourd’hui mené par les gouvernements du monde entier.

Analytics Everywhere 

Il s’agit une initiative qui permet de capitaliser toutes les données disponibles, qu’elles soient suturées, non structurées ou en temps réel. La plupart des données sont récoltées à partir de capteurs et dispositifs IoT. Gartner prédit que cela poussera les gouvernements à aller au-delà de l’utilisation de tableaux de bord pour développer l’utilisation du machine learning pour prédire des résultats optimaux de leurs décisions stratégiques. L’avantage est d’être plus efficace dans l’intelligence contextuelle des operations basées sur des données en temps réel, conduisant à des decisions plus efficaces.

Smart Machines

Il faut également intégrer des machines capables d’adapter leur comportement en fonction des modèles et de la prédiction grâce aux données, puis déterminer la décision optimale à prendre en fonction des contraintes pour redéfinir l’industrie privée des gouvernements. Les gouvernements ont le potentiel pour utiliser des machines intelligentes pour définir de nouveaux business models et méthodes de prestation de services.

Industry40Graphic

Internet of Things

Le gouvernement fédéral américain a dépensé près de 35 milliards de dollars dans des solutions IoT de 2011 à 2015. Les gouvernements ont la capacité de créer de nouveaux services permettant de mieux s’aligner avec les besoins des citoyens en capitalisant sur les connaissances recueillies à partir d’un réseau de capteurs intégrés à des objets fixes et mobiles. Les plateformes IoT ont la capacité de surveiller les systèmes de transport et de déterminer quelles améliorations offriront le plus grand bénéfice. La combinaison des données commerciales et gouvernementales peut conduire à une collaboration pour faire face aux plus grands défis.

Digital Government Platforms

Elle peut servir à orchestrer les transactions, les payements, gérer les vérifications d’identité, les services financiers et soutenir les programmes à travers de multiples agences et à travers les gouvernements.

Software-Defined Architecture

Pour la majorité des gouvernements, la migration vers une Software-Defined Architecture (SDA) est essentielle pour le futur. La SDA est un intermédiaire entre le demandeur et le fournisseur d’un service afin que le service soit plus agile et adaptable à l’évolution des besoins. La SDA est une technologie importante pour le gouvernement, car elle permet d’aller au-delà des contraintes des plateformes et infrastructures informatiques existantes pour mettre en place l’analytique de masse, l’IoT et les machines intelligentes.

Risk-Based Security

Cette stratégie consiste à utiliser des algorithmes avancés pour anticiper les risques de sécurité, obtenir une vision plus large des risques et avoir une plateforme de sécurité ayant la capacité d’évoluer rapidement. À ce niveau de compréhension et de renseignement, accentué par des algorithmes avancés, il est possible de prédire les risques, en donnant aux DSI des informations prédictives aidant à savoir sur quelle priorité agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *