in ,

[Interview] Des solutions intégrées made in Ireland

Cesanta software Sergey Lyubka

Le fondateur de Cesanta Software, Sergey Lyubka, nous a accordé une interview exclusive

Sergey Lyubka Cesanta

« Pouvez-vous nous parler de vous et de Cesanta ? »

Sergey Lyubka : « La mission de Cesanta est de fournir la technologie afin de l’amener en ligne sur tous les dispositifs connectés. Notre innovation logiciel toute en un pour l’IoT permet aux compagnies de connecter leurs dispositifs connectés de façon sécurisée, robuste, simple et extensible. Nos solutions ont été intégrées par plusieurs compagnies qui font partie des Fortunes 500 et qui sont des pionnières dans la technologie, comme la NASA, Dell et Samsung. Nous sommes des partenaires fiables pour nos clients et nous nous assurons qu’ils puissent augmenter et développer leur business à travers des applications IoT efficaces. La société Quantex GmbH qui est spécialisée sur le développement et la production des appareils de diagnostic pour la réparation de véhicule décrit la façon de travailler avec Cesanta de la façon suivante : « Nous ne sommes pas des experts dans l’implantation d’un network fonctionnel, mais ils (Cesanta) le sont. Et ils ont répondu totalement à nos attentes notamment sur la latence et le débit.».

Le siège de Cesanta est basé à Dublin, en Irlande. Les fondateurs, moi-même (Sergey Lyubka) et Anatoly Lebedev, nous sommes rencontrés alors que nous travaillions au siège européen de Google à Dublin. Nous sommes partis de Google afin de lancer Cesanta. Le premier produit de Cesanta a été Mongoose, un web serveur haute performance sur l’analyse des empreintes digitales. Mongoose a été très largement déployé avec plus d’ 1 million de téléchargements. Smart.js notre plateforme pour IoT, élimine les cycles de développement prolongés et complexes, en offrant une manière simple, sécurité et extensible de se relier à l’IoT.

pcloud

Cesanta produits solutions

Depuis le démarrage, plusieurs anciens ingénieurs de Google ont rejoint l’équipe afin de construire la feuille de route. L’équipe business s’est développée également avec des personnes venant de Twitter et HubSpot. »

« Avez-vous participé ou allez-vous récemment participer à des événements sur l’IoT ? »

S.L. : « L’année dernière nous avons été au FOSDEM et nous allons le refaire en janvier 2016. C’est un excellent événement ciblant les développeurs. Nous avons aussi été conférencier sur le sujet de la sécurité de l’IoT et avons eu un stand au Web Summit de Dublin en novembre 2015. Nous allons aussi nous rendre au Mobile World Congress en tant qu’exposant, à Barcelone, en Espagne en février (hall 7, stand 7F70). Nous serons également au CeBit d’Hanovre en Allemagne en tant qu’orateurs en mars. »

« Sur quoi travaillez-vous actuellement et qu’est-ce qui vous enthousiasme le plus ? »

S.L. : « Je suis particulièrement enthousiaste sur le développement de Smart.js. Avec mon équipe, nous travaillons pour définir le futur des communications des technologies embarquées. Je crois que si nous voulons avoir 20 milliards d’objets connectés pour 2020, alors les technologies d’intégrations à l’IoT doivent être simplifiées, sécurisées et plus rapide. Mon rôle est de m’assurer que les produits de Cesanta correspondent à cette vision.

Smart.js Cesanta produit

Smart.js vous permet d’intégrer une connectivité sécurisée et une intelligence data à votre produit. Pas besoin d’apprendre un code de programmation spécifique, comme vous en avez besoin pour programmer votre appareil ou application, avec un code comme C/C++ ou Javascript.  Actuellement Smart.js est compatible avec, Espressif ESP8266, Texas Instruments CC3200, POSIX (Raspberry PI, Beaglebone, Mac, Windows, Linux) et d’autres hardwares sont dans les tuyaux comme ARM et les puces compatibles. Notre message est clair : ne prenez pas le risque de développer au sein même de votre entreprise une solution qu’il vous sera difficile de maintenir, mesurer et qui sera coûteuse. Au lieu de cela concentrez-vous sur votre produit et travaillez plutôt avec nous sur la connectivité»

« Sur quoi allez-vous vous focaliser sur le prochain salon Internet of Things World 2016 ? »

S.L. : « Nous n’assisterons pas à l’Internet of Things World 2016 de la Silicon Valley mais nous allons regarder de très près les nouveautés et développements. Nous n’avons pas encore décidé si nous irions à l’Internet of Things World Europe en octobre 2016. »

« Avez-vous entendu parler de la French Tech et qu’en pensez-vous ? »

S.L. : « Faites-vous référence à la frenchtech.com ? C’est un super site d’informations sur la scène des startups. Nous avons des ressources similaires et associations en Irlande. Nous sommes impliqués dans le développement de startups ici aussi, et nous serons encore plus impliqués dans la presse et sites web internationaux après le lancement de l’espace startup (centré IoT). »

La French Tech

« Comment voyez-vous la France de votre côté, notamment du point de vue des technologies et développements basés sur l’IoT ? »

S.L. : « La France est un marché important pour nous, notamment par le fait que des sociétés d’objets connectés, comme des startups, désirent aussi avoir leurs produits connectés (au sens communication matérielle). Des initiatives comme la Cité de l’Objet, montrent clairement que la France se positionne comme un leader sur le secteur de l’IoT. Le fait que 100 des 350 compagnies non-américaines présentes au CES étaient françaises, montre bien à quel point votre pays est important sur ce secteur. Nous croyons, que la collaboration avec des technologies leader européennes est importante pour la réussite, et nous cherchons justement plus de partenaires et clients en France. »

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *