revenus gratte ciel

Les revenus de l’IoT ont grimpé de 15 % à la fin 2015

Les revenus de l’IoT ne cessent d’augmenter. Au quatrième trimestre 2015, le cabinet d’étude Technology Business Research observe une croissance de près de 15 % pour un chiffre d’affaires de 7 milliards de dollars. Merci le Cloud Computing !

Cette fin de mois d’avril n’est autre que la saison des résultats financiers. Avec la quantité de communiqués envoyés ces derniers jours, difficile d’avoir une vue d’ensemble sur les compagnies performantes dans le secteur de l’IoT. Le cabinet d’étude Technology Business Research reporte que les revenus liés à l’Internet des Objets ont grimpé de 14,8 % au quatrième trimestre 2015. Ce rapport se concentre sur les activités de 21 compagnies comprenant entre autres  : , Oracle, et Siemens.

Cette croissance représente 6,7 milliards de dollars. Une montée en puissance de l’IoT mis en avant par ces grands noms de l’informatique qui veulent s’imposer en tant que précurseurs de cette industrie florissante.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Cette progression appréciable est portée par le Cloud Computing, les plateformes IoT donc qui affichent le plus fort taux de croissance de 79 % au quatrième trimestre 2015, par rapport à l’année précédente pour un revenu total de 604 millions de dollars. Le besoin de stocker et d’analyser des données à travers les plateformes pousse les entreprises à investir dans ce domaine.

Des perspectives de croissance poussées par une urgence

Selon Technology Business Research, l’IoT grand public va également créer de la valeur dans les secteurs du consulting, développement informatique, du hardware, de la gestion, et la sécurité.

Autant dans le domaine industriel que commercial, c’est la gestion du grand nombre de données déjà existantes qu’il faut pouvoir trier. La saturation des infrastructures menace et il faut donc construire de nouveaux data centers, des réseaux plus performants pour transiter ces données et anticiper l’arrivée de celles provenant des objets connectés et capteurs industriels.

Il faut surtout pouvoir transformer ses informations en indicateurs, en nouvelles sources de revenus pour les entreprises et réellement prouver la nécessité de l’IoT.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *