Accueil > Tendances > Monde > Les cabinets d’étude ne s’accordent pas sur l’avenir de la santé connectée
cabinets etude vision sante connectee

Les cabinets d’étude ne s’accordent pas sur l’avenir de la santé connectée

Le cabinet d’étude Orbis Research s’est penché sur le cas de la santé connectée. D’après les données observées, ce marché connaîtra un fort taux de croissance annuel établi à 56 % entre 2016 et 2021. Au même moment, une autre analyse prévisionnelle contredit cette hypothèse. Acute Market entrevoit un CAGR de 14 % entre 2014 et 2021. D’où provient cette disparité entre les cabinets ? 

Deux études, deux visions d’un même sujet publiées en fin de semaine dernière. Celles-ci sont bien évidemment là pour donner de précieuses indications sur les tendances d’un marché.

 En effet,  selon Orbis Research l’Internet des objets consacré à la santé devrait connaître un taux de croissance annuel de 56 % entre 2016 et 2021. De son côté Acute Market entrevoit un CAGR à 12,5 % entre 2014 et 2021 et prédit que le marché de la santé connectée atteindra un chiffre d’affaires d’environ 136,8 milliards de dollars à la fin de cette période. Comment peuvent-elles alors apporter des résultats si différents ?

Tout d’abord, les méthodes d’enquêtes varient ostensiblement. Orbis Research évalue la seule donnée qu’il a rendu public de son rapport payant (4500 dollars tout de même) sur une périodicité de 5 ans. Le second se base une périodicité de 7 ans.

Acute Market affiche une plus grande transparence dans sa méthodologie. En effet, le cabinet d’étude se réfère à un précédent rapport de 2014 qui estimait le marché de la santé connectée à 60,4 milliards de dollars en 2014.

Les cabinets emploient des méthodologies similaires…

cabinets medicaments

Pourtant les éléments analysés sont similaires. Les deux cabinets proposent une vision complète de l’écosystème IoT en direction du milieu médical. Ils se penchent tous deux sur les protocoles de communications, les applications, les systèmes, les types d’analyses de données (en temps réel ou non), les bases de données, les capteurs embarqués dans les machines médicales, et les wearables.

Acute Market et Orbis Research analysent également la même segmentation du secteur. Les objets connectés pour la santé sont présents dans les activités du suivi du patient, des opérations cliniques et dans l’optimisation du flux du travail, chez le patient dans le cadre d’un retour de séjour à l’hôpital, et dans le bien-être et le fitness.

Les intervenants sur le marché sont eux aussi clairement identifiés : Les fournisseurs de soins de santé, les patients, les payeurs de soins de santé, les laboratoires de recherche des entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques ainsi que l’autorité gouvernementale.

De même pour les zones géographiques observées : Asie et Pacifique, Europe, Amérique du Nord, Amérique Latine, Afrique et Moyen-Orient.

… Sans se baser sur les mêmes données

La seule différence notable qui peut expliquer cette forte disparité numéraire se trouve en bas des échantillons téléchargeables. Les deux cabinets n’identifient pas les mêmes acteurs clés du marché. Orbis Research se repose sur dix entreprises dont Fujitsu, Intel, Ericsson, Freescale & ARM, GE Healthcare, Proteus Digital Health, IBM, Cisco, Huawei, et Texas Instruments.

Acute Market analyse les activités de quatre des entreprises précédemment citées : IBM, Cisco, GE Healthcare et Proteus Digital Health. En revanche les autres acteurs sont Google, Apple, Medtronic, Microsoft, Qualcomm Life, Philips et St. Jude Medical Inc.

Ce seul élément de comparaison n’explique pourtant un tel écart dans les taux de croissance observés. Les outils des analystes  sont-ils bons pour la révision ? Le secteur naissant de l’Internet des Objets provoque-t-il ce genre de phénomène ? Ces questions restent en suspens.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

lentille iot

Des scientifiques développent une lentille de contact pour diagnostiquer les maladies

Il est aujourd’hui possible d’imaginer une lentille de contact biosensible pouvant vous indiquer si votre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend