in ,

Phillips veut créer une plateforme HealthSuite

Young stylish and fashionable man checking his smartwatch in cafe bar. High angle shot. Selective focus. Toned image.

Il existe déjà de nombreux appareils à portée de main, capables de mesurer une activité physique, ses propres habitudes alimentaires, son rythmes cardiaque… Mais que faire de toutes ces informations ? Comment les regrouper pour améliorer le système santé de chaque individu en se servant de ces données biométriques personnelles et propres à chacun, tout en conservant la confidentialité de ces dernières ? Objetconnecte.com vous donne des éléments de réponses.

sante-connectée

Healthsuite, programme santé adapté à chaque patient

La plateforme HealthSuite de Phillips a intéressé de nombreuses entreprises au CES 2016 à Las Vegas 2016, mais aussi des hôpitaux qui pourraient utiliser les données personnelles de chaque patient, afin d’améliorer efficacement la prise en charge des patients. Mais cette plateforme, pourrait bien intéresser aussi les particuliers qui, d’ores et déjà, possèdent des outils connectés de mesures physiologiques, sans en connaître vraiment l’utilité ! Comme par exemple la montre connectée Jawbone

“Aujourd’hui, nous sommes un peu coincés dans ce monde où nous présentons des mesures physiologiques aux utilisateurs sans grand chose d’autre. La plupart des appareils fournissent des données brutes : je peux savoir que mon cœur a un battement par minute plus faible qu’hier, mais qu’est-ce que cela signifie vraiment? Comment puis-je utiliser cette information pour faire de améliorer ma condition physique ?” résume Dan Ledger

Concevoir des programmes adaptés à chaque patient, c’est l’idée que dégage Phillips au travers de son application HealthSuite . Le plus difficile étant, sans doute, d’assurer la confidentialité de données du patient ou du consommateur…

pcloud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *