developper sa startup iot objet connecte

Et après? Est-ce la fin ou début? Lancer son objet est déjà une réussite en soi, mais une demie, une aventure inachevée. L’histoire d’Apple ne s’est pas limitée à l’Apple 1, cette unité centrale au boîtier en bois. C’est aujourd’hui une histoire pluri-décennale et une marque qui a marqué le début du siècle tant il a révolutionné notre perception et notre usage de la mobilité.

D’un point de vue produit il y a trois sujets principaux à activer:

L’itération produit

 C’est-à-dire la capacité d’enrichir la proposition de valeur initiale, développer la vision en proposant d’autres fonctionnalités pour une expérience plus aboutie. Pour autant, nous sommes dans le monde du hardware, pas dans la magie du logiciel qui, en une mise à jour, permet de renouveler le produit.

C’est donc soit dans une logique d’accessoirisation, soit dans un renouvellement du produit que l’itération produit se comprend. Elle appelle une roadmap calibrée sur une ligne marketing (eg time-to-market= la fonctionnalité au bon moment) ou technique/ logistique (eg obsolescence planifiée= synergie entre le produit et les nouveautés techniques des fournisseurs (carte mère, affichage, etc.).

La diversification produit

Un produit adresse un segment de marché. Une gamme de produits adresse plusieurs marchés.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Cette diversification, pour faire simple, consiste à adresser d’autres usages, d’autres cibles sur d’autres formats ou supports. C’est un nouvel objet qui doit se créer ici, un nouvel objet dont la logique doit répondre à une stratégie (quels sont les nouveaux marchés adressés?) et à une tactique (comment puis-je les adresser?).

Des enjeux corporate et rh

Le premier objet connecté a permis de comprendre et d’apprendre. Au noyau des fondateurs se sont agrégés des business angels, une poignée de salariés/ freelance/ stagiaires.

 

Qui parmi ceux de la première heure garder et qui recruter pour constituer le socle de croissance sur les 18-24 prochains mois? Cette question appelle une question centrale dans le cadre d’une startup IoT. Comment envisager la configuration de la structure:

Internalisation de la R&D- Totalement/ partiellement?

Effort marketing et business dev?

Une façon de répondre à cette question centrale est de regarder les capacités d’investissement et de les mettre en perspective avec les bénéfices. Ces capacités de financement sont de deux ordres :

Endogènes, c’est-à-dire la capacité qu’à la structure à générer ses propres revenus. En un mot, c’est ce que l’on peut appeler le “smart money”.

Exogènes, c’est-à-dire la capacité que démontre la structure pour attirer du capital sur la foi d’une promesse, soit auprès de BA/VC soit d’organismes bancaires.

La “prochaine étape” est donc celle de la confirmation, celle qui appelle le plus de lucidité et de courage. Peut-être la plus difficile.

ECOSYSTEME IOT

ACCELERATEURS ET INCUBATEURS POUR L'IOT

LES SALONS DE L'IOT

S’il y a bien un événement à ne pas manquer dans l’actualité des entreprises IoT et des objets connectés, c’est bien le CES Las Vegas et celui-ci a eu lieu du 6 au 9 janvier 2016. Le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas est un événement annuel incontournable pour les Startups françaises. En 2015, 375 startups étaient présentent à Eureka Park et 170 000 personnes se sont déplacées pour l’événement où 153 pays étaient représentés. Rien qu’avec ces chiffres, il est facile de se rendre compte qu’il s’agit de « The place to be » pour rencontrer des professionnels, élargir son carnet d’adresses, faire connaître ses produits et même trouver des financements. Des objets connectés innovants et révolutionnaires, des entreprises motivées, des acteurs incontournables de l’IoT et la possibilité de pouvoir les tester en direct voilà ce qui attend les participants lors de ce CES. Et la France sait s’entourer des meilleures entreprises et Startups du moment avec le label French Tech. L’an dernier 160 entreprises françaises, dont 66 Startups étaient présentes à Eureka Park.

CES, Las Vegas

Le Mobile World Congress était le salon à ne pas manquer en début 2016. Plutôt orienté smartphone, les objets connectés ont toute leur place au sein de ce rendez-vous incontournable ! Le Mobile World Congress 2016 est un salon international d’envergure. Les constructeurs de smartphones se préparent à s’affronter chaque février. Malgré tout les acteurs de l’IoT ont été fortement présents, avec une prédominance des wearables. Il s’est déroulé au Fira Gran Via et au Fira Montjuic de Barcelone, à 10 km de l’aéroport de la ville espagnole. Les quelque 240 000 mètres carrés accueilleront le salon avec trois sous-divisions : l’e-show, l’IoT Solutions World Congress, et le Smart City Expo World Congress. Plus de 95 000 visiteurs et 2 000 exposants se sont rendus à cette édition. Entre les nombreuses conférences, des objets et produits en tout genre, des présentations, l’événement était passionnant.

MWC, Barcelone

Le Medpi c’est la rencontre annuelle des professionnels français du marché des loisirs numériques. Une 20e session faisant du Medpi l’une des clés du succès du développement du marché des nouvelles technologies dans les réseaux de distribution grand public. Et toujours plus de moyens déployés afin d’assurer des conditions parfaites de travail aux Fournisseurs et Acheteurs présents sur place. L’endroit rêvé pour mener des négociations entre les différents acteurs du marché. Confidentialité et convivialité sont les maîtres mots de cette rencontre annuelle exceptionnelle..

Medpi, Monaco

L’IFA 2016 (Foire internationale d’Électronique grand public), c’est plus de six jours de foire où près de 1 490 exposants venus de 48 pays offriront un panorama complet des produits électroniques grand public et des services. Les livres d’histoire évoquent l’IFA 95 comme étant le premier salon réellement multimédia. Durant les années suivantes, les exposants poursuivirent résolument dans cette voie, démontrant que le salon le plus important d’Europe était devenu un espace d’exposition complet de l’électronique grand public, mais aussi des télécommunications et d’une partie de l’industrie des technologies de l’information.

IFA, Berlin

Showroom professionnel dédié à l’Internet des Objets, le SIdO s’est tenu le mercredi 6 & jeudi 7 avril 2016 à la Cité internationale de Lyon. Son objectif : fédérer TOUT l’écosystème de l’IdO en France et en Europe, pour accompagner les entreprises à penser les usages de demain et à faire de l’Internet des Objets, une réalité économique.

SIDO, Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *