in

L’hôpital de Philadelphie entame sa mutation pour devenir un hôpital connecté

L’hôpital universitaire Thomas Jefferson de Philadelphie a décidé de lancer un programme de consultation des patients par vidéo. Selon le chef de la direction de l’hôpital, tenir les patients en dehors de l’enceinte de l’hôpital est le meilleur moyen de faire des économies.

 

L’hôpital connecté, une solution économique

Les dépenses de santé au Etats-Unis d’Amérique sont un véritable fléau économique. Avec un tiers des 2,9 trillions de dollars des dépenses de santé, les hôpitaux américains sont au centre de l’attention dans la recherche d’économie en ces temps de crise mondiale.  D’autant que la loi sur les soins abordables américaines, vient mettre un coup au budget des hôpitaux. En effet de nombreux hôpitaux cherchent à ouvrir de plus en plus de lits, pour traiter de plus en plus de patients et donc réaliser un meilleur chiffre d’affaire. Avec une baisse du coût des soins, c’est donc moins de profits.
C’est une des raisons qui a amené le directeur de l’hôpital universitaire Thomas Jefferson de Philadelphie, Steve Klasko, à lancer un service de consultation par vidéo.

Hôpital connecté consultation

Les consultations par vidéo pour mieux soigner les patients

Cette initiative fait écho à celles de nombreux Etats américains qui ont autorisé la prescription de médicaments à distance. L’hôpital Thomas Jefferson mettra à la disposition des médecins des tablettes, et ces derniers recevront directement les appels des patients afin de déterminer si leur cas nécessite qu’il vienne au urgence, s’ils doivent plutôt aller consulter leur médecin généraliste ou si leur état ne nécessite pas d’être vu par un médecin.
Ce système est à l’essaie depuis l’automne 2014, et pour l’instant les résultats ont l’air d’être satisfaisant. D’autant que ces tablettes sont également utilisés pour permettre aux familles de suivre les étapes de la guérison de leurs proches sans avoir à se déplacer et permettre aux médecins d’assurer un suivi des patients après la fin de leur hospitalisation.
Ainsi on réduit le temps d’hospitalisation, tout en assurant un suivi médical correcte.

L’hôpital connecté n’est pas encore une réalité en France, mais celui d’Avallon a commencé à développer des solutions connectés, notamment dans le suivi des repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.