Accueil > Smart City > Les 4 chiffres de l’automobile autonome
AVs, Mc Kinsey
L'autonomous car, un véhicule sans conducteur sera sur le marché dès 2017.

Les 4 chiffres de l’automobile autonome

L’institut d’étude Mc Kinsey s’est intéressé à l’automobile autonome, véhicule muni d’un système de pilotage automatique intelligent, actuellement en expérimentation en Suède et commercialisé à partir de 2020. Quel est son impact dans l’économie et dans la société? Ce sont pas moins de 30 experts qui ont été interrogés en Europe, Etats-Unis et Asie. Le résultat : une étude dégageant les 10 impacts potentiels de la voiture autonome. Nous avons relevé pour vous les 4 chiffres marquants de cette étude.

Une réduction de plus 90% des accidents

L’institut a pris l’exemple du taux d’accidentés sur les routes aux Etats-Unis pour déterminer la réduction potentielle des cas d’accidents grâce à la voiture autonome, ainsi que sa répercussion en terme de coût. A l’heure ou le coût annuel des accidents de la route était de 232 milliards de dollars en 2012, la voiture autonome pourrait permettre une réduction de plus de 90% des accidents, soit une économie d’environ 190 milliards d’euros.

50 minutes d’économisées

Bonne nouvelle pour les conducteurs pressés et surbookés. L’automobile autonome leur ferait économiser 50 minutes par jour. 50 minutes économisées, par jour par utilisateur, c’est autant de temps que celui-ci pourra passer à se relaxer ou à se divertir. Mc Kinsey prévoit que le gain réalisé dans la consommation de médias digitaux pourrait être de 5 milliards d’euro par an pour chaque minute passée en plus sur internet durant les trajets en automobile autonome.

Une réduction de la taille des parkings de 15%

Des parkings plus petits. C’est ce que pourraient permettre l’utilisation des voitures autonomes. La raison : ces véhicules ont besoin de moins d’espace entre eux, grâce à leur dispositif de parking automatique. Plus besoin de place pour manœuvrer le véhicule, les véhicules autonomes se garent en actionnant seulement un bouton. La réduction des parkings serait de 15% .

Réduction des émissions de CO2 de 60%

Selon l’institut Mc Kinsey, les voitures autonomes pourraient permettre une réduction des émissions de dioxyde de carbone grâce à des fonctionalités d’optimisation de la conduite. Par exemple, le véhicule économiserait du carburant, par l’optimisation de l’accélération et décélération du véhicule (entre 4 et 10%). Une autre source d’économie de carburant : le véhicule utiliserait alternativement carburant et électricité.

source 

 

 

 

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Renaud

A lire également

cubic telecom

Cubic Telecom lève 40 millions d’euros pour connecter les voitures à travers le monde

Cubic Telecom a annoncé hier une levée de fonds de 40 millions d’euros en série …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend