croissance lpwa 5G

Adoption massive de la LPWA, croissance de la 5G et fin de la 2G/3G en 2020

La prochaine décennie verra un bouleversement radical des technologies cellulaires utilisées pour connecter les appareils IoT, comme le décrivent les prévisions technologiques récemment publiées par Transforma Insights. À la fin de 2030, 25 milliards d’appareils seront connectés dans le monde, contre 8,7 milliards à la fin de 2020. Le taux de croissance annuel composé (TCAC) relativement modeste de 11 % dément de nombreuses dynamiques changeantes intéressantes sur le marché.

Croissance des nouvelles technologies de réseaux étendus à faible puissance

La première dynamique est la croissance des nouvelles technologies de réseaux étendus à faible puissance. Transforma Insights prévoit 4 milliards de connexions LPWA en 2030 (contre seulement 220 millions à la fin de 2019). Près des deux tiers de ces connexions seront des communications 5G mMTC (massive Machine-Type Communications). La nouvelle terminologie couvre les technologies LPWA (NB-IoT et LTE-M) qui fonctionnent dans le spectre sous licence.

Le tiers restant sera constitué de technologies telles que LoRa et Sigfox qui opèrent dans le spectre exempté de licence. Aujourd’hui, les réseaux LPWA sont fragmentés et leur croissance est étroitement concentrée sur quelques secteurs verticaux et quelques pays. La Chine par exemple représentait 57 % du total mondial à la fin de 2019.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


La croissance de la 5G

La prochaine grande tendance est la croissance de la 5G. En incluant les technologies mMTC, la 5G totalisera 3,3 milliards de dispositifs connectés d’ici 2030 contre seulement 100 millions à la fin de 2019. Il convient de souligner que ce chiffre sera dominé par les technologies mMTC (NB-IoT et LTE-M) qui représentent plus de 80 % de toutes les connexions 5G. Il ne s’agit pas d’une course effrénée aux connexions à haut débit et à faible latence. Cela reflète principalement la reclassification de ces technologies et de leurs successeurs en 5G.

La croissance de la 5G s’accompagnera du déclin de la 2G et de la 3G. Le réaménagement du spectre 2G et 3G dans le monde entier signifie que l’attrait du choix de ces technologies va rapidement diminuer. Par ailleurs, les technologies LPWA susmentionnées s’avéreront facilement capables de prendre en charge les mêmes applications que la 2G et la 3G, mais avec des prix plus bas et une plus longue durée de vie des batteries.

Utilisation croissante des réseaux privés supportant les technologies de réseaux étendus

Une autre tendance intéressante concerne l’utilisation croissante des réseaux privés supportant les technologies de réseaux étendus. Les réseaux privés ont été à l’avant-garde des efforts des opérateurs et des vendeurs pour exploiter les possibilités de la 5G. S’ils restent confortablement la minorité des connexions, ils deviendront significatifs. D’ici 2030, 6 % des appareils 5G non MTC seront connectés à des réseaux privés.

Pour les technologies LPWA, les réseaux privés seront encore plus importants, puisqu’ils représenteront 20 % de l’ensemble des connexions. Toutefois, la grande majorité de ces connexions sera assurée par des réseaux LPWA sans licence, tel que LoRa, déployés en tant que réseaux de campus. Les technologies sans licence représenteront plus de 80 % de l’ensemble des connexions LPWA privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *