seebo levee de fonds huit millions

IoT : Seebo lève $ 8,5 millions de fonds privés

Seebo, jeune start-up spécialiste en IoT, annonce une levée de fonds privée de 8,5 millions $.

L’Israélien Seebo, développeur en IoT, vient de lever 8,5 millions $ de fonds privés, fraîchement injectés par Carmel Ventures, avec la participation de société déjà existante comme TPY Capital. Une levée qui augmente ce fond privé à 14 millions $.

« La plupart des entreprises souhaite plus de fluidité en terme d’engagement et de renfort au regard des capacités qu’offre le monde de l’IoT, » résume le porte-parole de la pousse. « Notre plateforme souhaite aider ces entreprises à mieux comprendre la fabrication des produits connectés. Le développement IoT en sous-traitance est une solution viable. « 

Lior Akavia, Co-founder and CEO of Seebo
Lior Akavia, Co-founder and CEO of Seebo

Si « le développement IoT en sous-traitance » trouve son ancrage dans un accroissement de performances, il offre aussi une vraie solution de conception, de prototypage de dispositif et a fortiori de fabrication d’un produit. Le co-fondateur et PDG de Seebo, Lior Akavia, affirme que sa plate-forme spécialiste en développement IoT doit lancer bientôt un nouveau produit. Sa mise en place s’accomplira par une équipe de spécialistes en logiciels, triés sur le volet. Un simulateur Firmware, micrologiciel, appelé microprogramme, et des kits de développement entreront dans la fabrication de support d’applis mobiles. Affaire à suivre…

Découvrez notre lead marketplace I.T

« Seebo simplifie le process de fabrication d’un produit intelligent et permet aux entreprises de tirer le meilleur de leurs équipes, en développant, produisant d’étonnants produits IoT», explique Lior Akavia. « 

Aujourd’hui, les clients Seebo -que Lior Akavia ne cite pas, pour des raisons concurrentielles évidentes- sont des structures industrielles dépendantes du secteur jouet et produits dédiés aux enfants et bébés, de la santé et bien-être, des équipements sportifs, etc.)

« Toutes ces sociétés accusent un CA annuel de 50 millions $. Nous sommes également entourés de clients dont la capitalisation boursière est supérieure à 1 milliard de dollars», affirme la startup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *