Accueil > Ecosystème IoT > Evénement > CES > CES 2017 : PKParis, la première startup à faire une montre connectée pour les diabétiques ?
pkparis iot montre ces

CES 2017 : PKParis, la première startup à faire une montre connectée pour les diabétiques ?

La startup française PKParis n’a pas fini de nous surprendre. Lors du CES de Las Vegas, sa filiale PKVitality a dévoilé une montre connectée très innovante capable d’analyser la composition chimique de la peau. Elle est baptisée KTrack.

La startup spécialisée dans les mini clés USB pour smartphone et les écouteurs sans fil miniature, propose aujourd’hui de mesurer le taux de glucose des diabétiques ou encore le taux d’acide lactique pour les sportifs. Les diabétiques ne devraient plus avoir besoin de se piquer et les sportifs pourront éviter les blessures musculaires. La montre connectée KTrack représente donc un bond en avant dans le domaine des trackers.

Améliorer la vie des personnes diabétiques

Pour permettre de mesurer ces données sans se piquer, il faudra clipser une capsule prenant en charge la technologie brevetée SkinTaste. Il s’agit en réalité d’un capteur capable de collecter et analyser la composition du liquide interstitiel que l’on trouve à la surface de la peau, en utilisant des aiguilles minuscules de moins de 0,5 mm. Cette technologie peut donc analyser ce qu’il y à sur la peau, comme si elle la goûtait. KTrack Glucose permettra de connaître le taux de glucose de l’utilisateur et K’apsul Athlète analysera son taux d’acide lactique.

   unnamedLa technologie « non-invasive » est l’un des principaux objectifs de la recherche en e-santé. Bien que nous ne savons pas si la technologie de PKParis est fiable, il semblerait que la startup française ait trouvé cette solution bien avant d’autres entreprises. C’est en tout cas ce qu’elle vante, en promettant que sa solution sera efficace pour les diabétiques. La preuve de sa viabilité est d’avoir remporté de trois Innovation Awards au CES, dans les catégories Wearables, Fitness et « Tech for a better world ».

unnamed-2

Cette technologie innovante permettra aux diabétiques de ne plus de piquer pour analyser le taux de glucose dans le sang, alors qu’ils devaient le faire une dizaine de fois par jour. Selon Luc Pierart, CEO de PKParis, sa montre améliorera considérablement la vie des diabétiques.

Interview : Les objets connectés premiums, prochaine étape de PKparis !

La solution de PKParis est également destinée aux sportifs de haut niveau. Ce sont des données inédites auxquelles ils auront accès sans se piquer, en temps réel, pour optimiser leurs entraînements. Avec la connaissance de leur seuil lactique, les sportifs peuvent déterminer l’intensité de leurs entrainements de façon plus précise.

En route vers l’industrialisation

Luc Piérart aimerait commercialiser son wearable d’ici 2018, mais il ne trouve pas d’investisseurs en France pour financer la production de ses montres. Toutefois, le CES est l’une des meilleures façons d’obtenir de l’exposition auprès du monde entier. Luc Piérart a déclaré « Personne ne croit qu’une startup peut créer une technologie aussi pointue. Tout simplement, car Apple a abandonné l’idée en 2013 et Google aussi en 2014. Mais Apple avait tenté avec des lentilles, Google avec la sueur, personne n’avait essayé de reproduire ce que fait la langue pour identifier les goûts ».

7786594567_la-k-track-glucose-calcule-la-glycemie-en-temps-reel

En 2016, la startup levait 1 million d’euros, mais elle en cherche aujourd’hui entre trois et cinq millions pour financer des projets innovants. K’Track Athlete sera disponible à la vente au prix de 199€ avec la K’apsul Athlete de recharge au prix de 149€ pour 30 jours d’utilisation.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

Nokia : une nouvelle balance connectée pour peser dans le marché de la santé

Nokia : une nouvelle balance connectée pour peser dans le marché de la santé

Nokia investit le marché de la santé connectée sous son propre nom. Depuis le 20 …

1 commentaire

  1. « …Luc Piérart aimerait commercialiser son wearable d’ici 2018… »

    Comment peut-il prévoir de commercialiser cette montre en 2018 alors qu’aucun test clinique n’a encore été réalisé?
    Il existe d’autre projets semblables bien antérieur à celui-là, on attend toujours leurs sorties…
    Enfin, je ne remet pas en doute la fiabilité de ce produit, mais je suis étonné qu’une petite start-up sorte ce concept, alors que de grands groupes (Apple, Google) s’y sont cassés les dents et ont fini par jeter l’éponge.
    Et puis, vu les tarifs, ce sera réservé à une certaine catégorie de diabétiques. N’étant pas remboursé par la sécu, les plus modestes se contenteront de leurs traditionnels glucomètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend