Accueil > Tendances > France > 5G : Une consultation en France pour préparer la stratégie nationale
france 5g

5G : Une consultation en France pour préparer la stratégie nationale

Le Gouvernement a lancé hier une consultation publique sur la 5G jusqu’au 16 février 2018. Les acteurs du marché proposeront les premières esquisses d’une stratégie nationale.

Si aux États-Unis, les premiers déploiements de la 5G ont lieu dès 2018, l’Europe et la France accusent un léger retard. Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au numérique et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie ont lancé hier une consultation publique sur le sujet. Les acteurs du marché ont jusqu’au 16 février 2018 pour répondre aux huit questions posées par le gouvernement français afin de construire la future feuille de route du pays.

De nombreux acteurs sollicités

Parmi les acteurs interrogés, les opérateurs de télécommunications et les équipementiers sont les premiers concernés. Le document posté sur le site de la Direction générale des Entreprises s’adresse également aux associations professionnelles du télécom, aux acteurs publics comme l’ARCEP, l’ANFR ou encore aux facilitateurs tels que les incubateurs et accélérateurs. Enfin, les deux membres du gouvernement s’adressent aux usagers : industriels, administrations publiques et association de consommateurs pour prévoir sa feuille de route.

Les cinq premières questions portent à la fois sur les enjeux du développement de la 5G en France, les forces et les faiblesses de l’écosystème français, les actions possibles de la part de l’État, des organismes publics et des acteurs privés afin de faciliter le déploiement, l’émergence de nouveaux usages (voitures autonomes, IoT, industrie du Futur, robotique), ou encore de nouveaux services.

Une harmonisation européenne de la 5G

Les trois dernières questions interrogent les acteurs du marché sur le sort de la 5G à l’échelle européenne et sur les indicateurs à vérifier pour mesurer le succès le déploiement d’ici 5 ans.

Car, oui, cette consultation publique est née d’une volonté de la Commission européenne. Le Plan d’action 5G annoncée en 2016 a conduit à la validation d’une feuille de route concernant le déploiement du LTE en Europe. Parmi les souhaits émis par Bruxelles figure la volonté de couvrir une grande ville par État d’ici 2020. En 2025, les pays membres pourront se conformer au déploiement de la 5G dans les grandes agglomérations et le long des principaux axes de transport.

Le communiqué de presse diffusé par le Gouvernement précise qu’un atelier sera organisé le 8 février 2018 “afin d’approfondir” les enjeux autour de la 5G. Les acteurs du marché devront rendre leurs copies le 16 février prochain. À la suite de la consultation publique et de l’atelier, le Gouvernement publiera “la stratégie nationale” concernant le déploiement de cette technologie au cours du premier semestre 2018.

1 commentaire

  1. On parle de la 5G alors que la réalité est tout autre en Normandie a à 17kms de Caen et dans la campagne au dessus de Deauville pas de 4 G et une mauvaise 3G , ça ira beaucoup mieux en l’an 2000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend