Accueil > Guide des objets connectés et de l’Internet des Objets > Idéation – Trouver la bonne idée pour son objet connecté

Idéation – Trouver la bonne idée pour son objet connecté

ideation objet connecte - bonne idée

Le designer Xavier Houy a réalisé le design et l’intégration électronique de Mother de Sen.se. Selon lui, il faut penser l’objet dans sa globalité, de son idéation à sa commercialisation, en passant par son industrialisation, dès le début. Et il faut donner un nom à son objet, pour qu’il ait une identité propre, mais surtout une histoire. C’est pour cette raison qu’il a conçu Mother, cette “maman des objets connectés” en forme de poupée russe, de matryoshka, accompagnée de ses motions cookies, qui sont des gâteaux préparés avec amour.

Il existe plusieurs méthodes différentes d’ idéation. Aucune n’est à recommander en particulier, tout dépendra des critères d’environnement du moment.

CRITÈRES D’ENVIRONNEMENT
BY CREATIVITE.NET

Brainstorming / BrainWriting
Trouver des idées avec la technique d’Alex Osborn

Technique aléatoire
Dodécaèdre de Roger Von Oech

Technique associative
Mind Mapping et la Mind Map de Tony Buzan

Technique du concassage
Liste de questions d’Alex Osborn et d’Eberle

Technique analogique
Six chapeaux d’Edward de Bono

Design thinking
Etape qui se comprend en 3 ou 7 étapes suivant les auteurs ou les approches.

Il eut été possible de parler préalablement des POC, c’est-à-dire les prototypes produits pour matérialiser une idée, explorer une voie. Ce sujet revêt peu d’importance en soi dans la mesure où il n’a très majoritairement pas vocation à être industrialisé, à l’image des concepts cars qui mettront en valeur une marque versus une voiture adressant un besoin de marché.

Concentrons-nous donc sur une optique industrielle, c’est-à-dire celle qui ambitionne de produire un objet et un service. Cette ligne nous permettra, bien évidemment, de comprendre la notion de prototypage.

En l’espèce, comme il est détaillé dans “Objets connectés, la nouvelle révolution numérique” (Ed ENI), il convient de parler de prototypes, avec un “S” dans la mesure où cette production se construit dans un cycle itératif, type Agile, où chaque étape permet de se rapprocher d’un produit fini tout en s’accordant l’opportunité de revenir en arrière en cas d’impasse.

Parlons d’abord de “prototype fonctionnel” qui sera grossier, rustique, inesthétique- carte mère à nue et tous fils dehors-, mais qui testera la compatibilité des briques et délivrera un service et validera, à grosses mailles, le périmètre fonctionnel défini durant la phase d’ idéation. Cette première étape se construit entre quelques secondes à 2-3 semaines et coûtera quelques milliers d’euro.

Le prototype pré-industriel permettra de produire un démonstrateur et de référent pour produire le cahier des charges ou une réponse à un appel d’offres. C’est donc à ce stade que s’opèrent les arbitrages quant aux caractéristiques physiques (eg: taille, poids), techniques (eg: OS, capteurs, radio) ou marketing ( eg: design, fonctionnalités, valeur perçue cible).

À l’issue de cette phase issue de l’ idéation se pose la question du Go/ noGo, c’est-à-dire le choix crucial du décollage ou du rétro allumage.

L’industrialisation à proprement parler. C’est une homéostasie qui se crée, à cette étape, entre l’équipe interne (eg une compétence en électronique) et les équipes externes de production (eg, l’usinage). À cette étape va apparaître la “V0”, c’est-à-dire le produit fini qui servira de référence aux différentes parties prenantes, ce réel final qui permet de produire la BOM (bill of manufacturing). Ici s’usinent les moules, sont reçues et ajustées les différentes pièces, s’assemblent les différentes pièces.

Le packaging est la dernière phase du processus industriel. Il s’agit d’engager une dépense non plus sur le produit, mais sur l’écrin, sur une dimension périphérique, mais critique: ce qui va mettre en valeur le produit, le rendre désirable et compréhensible. Le marketing reprend la main qu’il avait laissée après l’ idéation, bouclant la boucle.

INTERVIEW
RENAUD ACAS, CEO PUBLITHINGS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend