Accueil > Business > CES 2017 : Quelles sont les tendances retenues par les investisseurs ?
investisseurs iot ces fonds

CES 2017 : Quelles sont les tendances retenues par les investisseurs ?

Cette année, le CES de Las Vegas a attiré plus de 170.000 visiteurs. Parmi eux, on retrouve les acheteurs, les développeurs et les investisseurs venus pour évaluer les nouvelles tendances du marché. 

L’intérêt du CES est qu’il est possible d’examiner l’ensemble des projets de l’industrie en un seul voyage, une fois par an. A l’approche du salon, certains investisseurs étaient sur leurs gardes. Geoff Yang, associé à Redpoint et membre du conseil d’administration d’AT&T, a eu l’impression de « se déplacer dans un cirque » avant de rajouter que « lorsque l’événement était vraiment pertinent, il était possible de parcourir les allées pour voir l’ensemble. Maintenant, on voit uniquement les principaux exposants ».

Bien que certains investisseurs et médias aient déclaré que le CES était une perte de temps à cause d’un nombre de produits « intelligents » si important que l’on ne s’y retrouvait pas, l’événement est toujours une référence indispensable au marché.

Pour Nicolas Quinn de Lightspeed Venture Partners, l’événement offre un bon aperçu des produits « Je reste toujours curieux et pose des questions aux entreprises, aux investisseurs et aux experts de l’industrie pour avoir davantange d’informations sur l’écosystème ». Pour lui, lire et parler à propos des nouvelles technologies est une chose, mais les investisseurs doivent toucher, voir et être au coeur du débat pour comprendre un produit.

Malgré les effets négatifs de la foule lorsque l’on veut se rendre quelque part, le CES reste tout de même un événement où les investisseurs se doivent de faire un effort.

Un marché ouvert sur les chatbots

Les investisseurs principaux on établi des analyses précises sur les grandes tendances à l’issue du CES. Il était évident qu’Amazon allait monopoliser l’attention.

Il a été observé que la plupart des dispositifs pour la smart home intégraient Alexa dans le but de pouvoir communiquer avec le service de reconnaissance vocale d’Amazon. Josh Elman, associé chez Greylock, a reconnu qu’Alexa avait une place plus importante que ses concurrents sur le marché, mais qu’il y avait toutefois de la place pour les autres acteurs sur le marché. Pour lui, les clients achètent principalement Google Home ou Amazon Echo. Le seul scénario selon lequel les deux acteurs ne pourraient pas coexister est le fait que les foyers commencent à communiquer entre eux par différents moyens. Cette situation donnerait lieu à l’émergence d’un grand leader sur le marché. 

Un intérêt grandissant pour le marché de la voiture autonome

Brad Feld, directeur général de Foundry Group, s’est exprimé au sujet des voitures automnes au CES. Pour l’investisseur, il était très difficile de différencier la partie véhicule du CES et le Detroit Auto Show. En effet, toutes les entreprise spécialisées dans les voitures étaient au CES pour présenter des prototypes de véhicules électriques, autonomes, et des nouvelles technologies à intégrer dans les véhicules de demain. Sur sa page Linkedin, Feld s’est exprimé en disant « Si vous êtes un VC et que vous n’avez pas encore parié sur ce secteur, bonne chance. Si vous avez déjà statué, assurez-vous de passer beaucoup de temps avec les grands constructeurs automobiles ». Un conseil qui laisse penser que le marché se porte très bien.

L’art connecté, une tendance importante

D’autres secteurs plus inattendus ont attiré les investisseurs. Elman de Greylock a été frappé par les entreprises s’attelant à réinventer l’art et les photos sur nos murs grâce à de nouveaux dispositifs. En citant une entreprise comme Aura Frames, Elman a affirmé qu’il y avait beaucoup de place sur le marché pour l’innovation focalisée sur l’intégration de contenus photos et vidéo dans nos maisons à l’aide de smartphones et du Cloud. Yang de Redpoint a également repéré cette tendance, en affirmant qu’il avait été très étonné par le prototype de télévision transparente développé par Panasonic.

Les investisseurs s’intéressent à l’évolution des trackers d’activité

Quinn de Lightspeed s’est également intéressé aux wearables lors de ce CES, dans le but d’identifier la prochaine étape à franchir sur le secteur. La startup PKParis a été une découverte pour lui. Pour l’investisseur, cette technologie ayant pour but de collecter et analyser la composition du liquide interstitiel que l’on trouve à la surface de la peau à l’aide de capteurs est un signe que la prochaine vague au niveau de technologies de trackers pourrait ne plus être visible à l’oeil nu. Le wearable K’Track permettra de mesurer le taux de glucose des diabétiques ou encore le taux d’acide lactique pour les sportifs sans qu’ils aient à se piquer.

Yang de Redpoint a déclaré que sa conclusion principale était que la vie connectée est encore plus grand public qu’il y a un an. Selon Yang, les consommateurs voudront que leur maison puisse communiquer avec leur véhicule, et inversement. Il serait donc intéressé de discuter avec des entreprises capables de connecter tous les périphériques ensemble de manière sécurisée et transparente. Yang est optimiste quant aux capacités des startups à innover rapidement.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

softbank iot

SoftBank augmente ses investissements et acquisitions dans l’IoT

Grâce à son fonds d’investissement colossal, le géant SoftBank est entré dans un cycle de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend