Accueil > Business > Pourra-t-on utiliser des wearables pour prédire notre avenir ?
wearables iot données avenir

Pourra-t-on utiliser des wearables pour prédire notre avenir ?

Imaginez-vous porter un bracelet connecté capable de vous avertir lorsque vous êtes sur le point d’entamer un conflit et vous proposer des alternatives de comportement. L’étude des données biométriques, dans les modèles de prédiction pour le comportement humain, pourrait représenter l’avenir des wearables.

Intégrer la technologie du machine-learning dans les wearables peut alerter l’utilisateur de ses émotions croissantes, à l’aide de données psychologiques, et proposer différentes interventions. Par exemple, si votre humeur augmente en raison d’un conflit conjugal, votre bracelet vibre en réponse directe à votre fréquence cardiaque. L’appareil aurait la possibilité d’envoyer un message vous disant de respirer profondément. Cette assistance pourrait facilement empêcher un conflit afin de ne pas créer de problèmes inutiles. 

wearables main

Mieux contrôler ses émotions grâce aux wearables

Cette évolution technologique peut jouer un rôle important dans l’industrie de la condition physique et de la santé, où les microprocesseurs enregistrent plusieurs paramètres physiologiques, dont la température corporelle, l’activité cardiaque et la quantité de sueur. Regroupées, ces données ont le potentiel d’améliorer le comportement. Il serait également possible de les comparer et de les partager sur différentes plateformes.

Des chercheurs de l’Université de Californie du Sud ont fait d’énormes progrès dans l’application de cette technologie aux comportements humains. Une récente étude a mis en lumière des sujets ayant suivi des tests de réaction émotionnelle, ainsi que de collecte de données biométriques qui ont ensuite été évaluées par une technologie de machine-learning innovante. Pour étudier des scénarios de vie réelle, les chercheurs ont évité d’étudier les sujets avec des situations à problème, pour laisser les conflits se produire naturellement.

Cette étude a également été menée à l’aide d’enregistrements audio, pour détecter l’intensité de la parole. Les résultats ont montré une précision de 86% dans la détermination des conflits.

Ces résultats prometteurs ont encouragé l’extension de l’étude pour inclure des algorithmes ayant la capacité de prédire des conflits en fonction de données biométriques et vocales. L’objectif serait de déterminer un éventuel conflit cinq minutes avant qu’il ne se produise réellement. Des méthodes similaires sont déjà utilisées dans le monde professionnel, afin de connaître l’intensité et la nature des émotions d’un client face à différents produits.

wearables pouce

Les avis divergent sur le sujet

Cette technologie innovante soulève des questions de morale profondes et intéressante. Cette méthode supprimerait elle le facteur humain de la vie ? Le conflit ne serait-il pas une partie nécessaire de notre vie ?

Le Dr. Larry Nadig, psychologue clinicien, affirme que le conflit fait partie d’une relation. Sans lui, les relations ne peuvent pas se développer. Il explique que « les conflits peuvent être productifs, créer une comparaison, une proximité et un respect plus profond ».

Pamela Rutledge, directrice du Media Psychology Research Center de Californie, présente une opinion différente. « En sensibilisant les utilisateurs à de telles informations, ils ont le pouvoir de les transformer en actions positives et avoir de l’influence sur leur humeur, leur niveau de stress et leur comportement ».

Malgré les différentes opinions sur cette technologie, le développement des wearables dans ce sens pourrait avoir un certain impact. Cela sera peut-être l’une des prochaines évolutions du secteur, qui sait.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

usines iot industrie

IIoT : 64% des fabricants auront des usines entièrement connectées d’ici 2022

Une nouvelle étude de Zebra Technologies a examiné les technologies qui auront une incidence sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend