fitbit pebble

Fitbit serait prêt à s’offrir Pebble pour 40 millions de dollars

Le marché de la montre connectée et plus généralement des wearables souffre d’une baisse des ventes. Fitbit, le leader mondial de la production de bracelets connectés n’échappe pas au problème. Pourtant, il s’apprêterait à investir 40 millions de dollars pour racheter Pebble, l’un des premiers fabricants de smartwatch. Place à la consolidation pour éviter le lot de consolation.

L’information exclusive révélée par The Information a déjà fait le tour du Web. Fitbit, le fabricant de bracelets connectés s’apprête à racheter l’ancien champion de Kickstarter, Pebble. 40 millions de dollars traînent en ce moment sur la table des négociations commune aux deux entreprises.

Le spécialiste des bracelets fitness rachèterait ainsi les brevets intellectuels de l’OS de Pebble, compatible Android et iOS, et les écrans E-Inks qui sont moins soumis aux reflets et peu gourmands en énergie.


Découvrez notre lead marketplace I.T


En revanche, rien n’est dit sur la conservation de la marque en question. Les trois  personnes sources citées par The Information et The Verge évoquent un montant « peu élevé ». Pebble jouerait alors le rôle de cadeau de Noël avant l’heure pour Fitbit. Pourtant, le fabricant de la Time avait levé 26 millions de dollars entre 2015 et 2016.

Clairement, ce n’était plus suffisant d’après Eric Migicovsky, le CEO de la sa société. Il s’était d’ailleurs séparé de 25 % de ses effectifs en mars dernier.  De plus, les ventes ont été divisées par deux en deux ans, sous la barre des 100 000 unités, soit 3,2 % de part de marché au troisième trimestre 2016 selon le cabinet IDC.

Fitbit court pour la victoire

Montre connectée : la guerre des plateformes aura bien lieu !

Pebble avait alors emprunté une voie similaire à son futur propriétaire en ajoutant un capteur cardiaque sur les dernières versions de la Pebble Time. Fitbit a diversifié ses activités  en proposant ses montres Fitbit Blaze et Surge.

L’objectif pour l’éternel adversaire de Jawbone, gratter des places dans le classement de la smartwatch. En effet, le marché du wearable en général n’est pas au beau fixe. Fitbit doit donc consolider ses activités. C’est le pari effectué avec la somme possiblement investie dans Pebble. A voir si cette direction lui permet de gagner des parts de marché.

Même Apple accuse un fort recul, et espère profiter du succès de l’Apple Watch Series 2. Samsung, Asus et Garmin suivent cette tendance : La Samsung Gear S3 et l’Asus ZenWatch 3 en sont les parfaites illustrations. Ce renouvellement de gamme avant Noël pourrait profiter aux entreprises citées. Quid de l’année prochaine ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *