Accueil > Business > Maison Connectée > 37 % des adultes sont exposés aux cyberattaques via leurs dispositifs IoT
cyberattaques iot sécurité

37 % des adultes sont exposés aux cyberattaques via leurs dispositifs IoT

Les trackers d’activité, les smart TV et les jouets connectés sont extrêmement vulnérables aux cyberattaques, mais les consommateurs ne savent pas comment les protéger, selon un rapport de BullGuard.

Avec les objets connectés du quotidien, des millions de personnes sont exposées aux cyberattaques, mais la plupart d’entre eux ignorent ce danger. Sur les 2000 adultes britanniques interrogés dans l’étude, l’adulte moyen posséderait au moins trois appareils connectés à Internet. Cela comprend les smartphones, tablettes, PC, etc.

Ces appareils intègrent des serrures intelligentes, des trackers pour animaux de compagnie, des webcams et des trackers d’activité. Cependant, un tiers des répondants ont déclaré qu’ils étaient conscients que leurs appareils ne disposaient aucune sécurité, tandis qu’un tiers ont déclaré qu’ils n’avaient aucune idée du niveau de sécurité de leurs périphériques intelligents.

Les fournisseurs n’éduquent-t-ils pas assez ?

37 % des adultes du Royaume-Uni ont déclaré ne pas savoir comment protéger leurs périphériques intelligents du piratage, selon le rapport. Un adulte sur trois a déclaré qu’il n’était pas conscient des risques de sécurité que ses gadgets présentent. Le même nombre de répondants ont également déclaré qu’ils ne pensaient pas que les fabricants de périphériques intelligents fournissaient une éducation adéquate aux consommateurs sur les dangers des dispositifs IoT non sécurisés.

Encore plus préoccupant, la moitié des répondants ignorent que les fabricants de dispositifs publient des mises à jour logicielles pour améliorer la sécurité. 35 % d’entre eux ont déclaré ne pas savoir comment appliquer les mises à jour. Plus d’un tiers ont déclaré qu’ils ne changeaient pas régulièrement le mot de passe de leurs routeurs.

Les professionnels n’évaluent pas les risques liés à l’IoT

« De nombreux périphériques intelligents connectés n’ont pas de protection de sécurité », a déclaré Paul Lipman, PDG de BullGuard. « Nous avons déjà vu comment les cyberattaques utilisent des milliers d’appareils intelligents pour atteindre les principaux services Internet aux États-Unis, y compris Twitter et Netflix. Cependant, des attaques au niveau de la smart home pourraient avoir des conséquences bien plus graves ».

Une récente étude de l’Institut Ponemon a révélé que 94% des professionnels de la gestion des risques croient qu’un incident résultant de dispositifs IoT « pourrait être catastrophique ». Malgré ces risques, de nombreux professionnels de la sécurité ne communiquent pas efficacement sur ce sujet avec le leadership. De plus, les conseils n’exigent pas d’évaluation stricte des risques liés à l’IoT avant de prendre des décisions. Il est toujours extrêmement important pour les fabricants de s’assurer de la sécurisation des périphériques. De plus, il est primordial et que les entreprises et les utilisateurs aient des protocoles de sécurité en place.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Arthur L

Diplômé de l'Ecole Française de Journalisme à Paris, je suis journaliste pour Objetconnecte.com. Anciennement journaliste pour Le Figaro et Electron Libre Productions, je m'intéresse aujourd'hui au monde de l'IoT et aux nouvelles technologies.

A lire également

lits connectés crous

Lits connectés : le CROUS de Rennes arrête de surveiller l’usure du mobilier

Rennes est une ville reconnue pour la croissance de son écosystème IoT. Mais c’est surtout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend