Accueil > Business > E-Santé > Fitbit lance deux bracelets connectés dédiés au marché de la santé
fitbit inspire hr

Fitbit lance deux bracelets connectés dédiés au marché de la santé

Fitbit a discrètement annoncé la commercialisation de deux bracelets connectés le Fitbit Inspire HR et l’Inspire. Contrairement à la plupart des dispositifs de la marque, ceux sont réservés aux entreprises et aux centres de soins.

A la fin de la semaine dernière, nous apprenions la commercialisation de deux nouveaux bracelets connectés : le Fitbit Inspire HR et le Inspire. Il s’agit pour le fabricant de cibler le marché BtoB. En effet, le bracelet connecté n’est disponible que dans les centres de soins et les entreprises ayant un partenariat avec le fabricant.

Deux bracelets connectés réservés aux patients et aux employés

Les objets connectés présentés sur une page Web de la division Health Solutions reprennent les fonctionnalités classiques des autres produits de la marque. Le modèle Inspire s’adresse aux employés et aux patients qui cherchent à se remettre en forme. Il dispose des fonctions suivantes : suivi du sommeil, calories brûlées, objectif à paramétrer, détection de nombreux dont la natation ou encore réception de mail et de SMS. En outre, le bracelet bénéficie jusqu’à cinq jours d’autonomie.

Le Fitbit Inspire HR lui bénéficie en sus d’un capteur de la fréquence cardiaque activé en permanence. Il peut analyser les stades du sommeil, dispose de 15 modes d’exercices basés sur des objectifs, d’un GPS et il analyse le niveau cardiovasculaire lors des exercices.

En revanche la page Web de Fitbit n’indique pas le prix des deux dispositifs. Les entreprises et les organismes de santé devront donc demander un devis à la firme.

Le marché de la santé, plein de promesses pour Fitbit

Cette stratégie BtoB semble sourire à Fitbit. Alors que ses actions en bourse ont fortement chuté depuis 2015, la société retrouve un second souffle avec le succès de la montre connectée Versa. Dans ce contexte, l’entreprise veut diversifier son activité dans le secteur professionnel. Selon le PDG James Park, elle compte pas moins de 6,8 millions de patients, d’employés et de participants au régime de soins de santé inscrits au Fitbit Health Plans.

Aux États-Unis, ce service de recommandation, de coaching personnalisé et de suivi de santé bénéficie de partenariats avec des assurances. Le fabricant de bracelets connecté a passé des accords avec l’assurance Humana et plus récemment avec l’assurance maladie UnitedHealth, présente dans 27 états américains. L’objectif est de cibler les seniors qui veulent “prévenir plutôt que de guérir”. En effet, le système de santé américain est beaucoup moins protecteur et bien plus onéreux qu’en France. Cette prévention accrue permettrait au final de réduire les coûts de santé.

Cependant, la firme dirigée par James Park pourrait rapidement se confronter à d’autres géants du secteur déjà implanté auprès des professionnels de santé. C’est notamment le cas d’Apple qui déploie ses Apple Watch auprès des clients de l’assureur américain Aetna.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend