in

Fini les inventaires à la main, faites confiance aux drones !

Livraison par drones

L’entreprise grenobloise Hardis Group lance un système d’inventaires par drones. La fin des inventaires longs, pénibles et handicapants pour l’entreprise grâce à ce système automatisé ? C’est là tout l’enjeu pour Hardis Group.

drones quadricopteres

 

InventAIRy

Nous vous avions parlé du projet allemand InventAIRy. Son but : permettre la réalisation de l’inventaire des stock des entreprises par drone. En effet, c’est une opération coûteuse et longue que les drones permettraient de simplifier.

Les drones et Hardis Group

Cette fois, c’est le groupe grenoblois Hardis Group qui dépose le brevet. “Lors des opérations d’inventaire, l’activité des dépôts est interrompue. De plus, classiquement, l’inventaire est réalisé, soit en utilisant une nacelle (souvent louée) pour accéder à la marchandise, soit en utilisant un chariot pour descendre la marchandise. Le système proposé permet, par un déplacement du drone – en mode manuel, guidé ou automatique –, d’obtenir et de traiter les informations nécessaires pour réaliser un inventaire ou des contrôles de stocks” explique Jean-Yves Costa, directeur des solutions logistiques chez Hardis.

drones inventaires sidney

 

Le fonctionnement

Les drones pourront se déplacer de manière autonome puisque la cartographie de l’entrepôt est intégrée et la trajectoire de vol prédéterminée. La caméra embarquée permet d’identifier et de capturer les informations nécessaires à la réalisation de l’inventaire, qui peuvent être traitées “par n’importe quel logiciel de gestion des entrepôts (WMS).”

L’arrivée sur le marché

Le système sera opérationnel et mis sur le marché fin 2015, début 2016. Pour les entreprises, il permettra la “réduction du temps d’arrêt de l’activité, élément primordial du coût d’un inventaire ; une diminution des moyens en matériel et ressources pour réaliser les inventaires ; pas de délai d’attente de disponibilité des nacelles (les inventaires sont tous réalisés à la même période, lors de la clôture des bilans) ; pas de déplacement de marchandises (moins de risque de casse) ; augmentation de la fréquence des inventaires, soit une fiabilité des stocks accrue avec rectification rapide des erreurs de stockage” déclare Jean-Yves Costa.

Le drone pourrait encore nous rendre de fiers services. Il reste à savoir si ce volatile mécanique deviendra bientôt un adjuvant des entreprises, ou si les réglementations et normes internationales ne vont pas condamner sa présence à bord.

drone inventaire schema

 

Source : silicon.fr

One Comment

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.