Investir dans un mini ordinateur, une bonne idée ?

Le mini ordinateur, appelé aussi mini PC, connaît un véritable succès auprès des consommateurs actuellement, mais faut-il pour autant investir dans cet appareil ?

Promettant la puissance d’un ordinateur de bureau classique dans un boîtier de la taille d’un disque dur externe, l’on comprend l’attrait pour cette catégorie de produits. Dans ce dossier, apprenez avant tout ce qu’est un mini PC avant de découvrir ses avantages et enfin de connaître les critères à considérer quand on en achète un.

Avant d’investir dans un mini ordinateur, découvrez ce que c’est

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un ordinateur de bureau qui fonctionne comme un PC classique tout en occupant une fraction de l’espace occupé par ce dernier. Pour référence, vous pouvez vous baser sur ce comparatif pour avoir une idée des dimensions. À noter qu’il faudra toujours acheter les périphériques nécessaires : écran, souris et clavier.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Auparavant, cette miniaturisation avait pour contrepartie une réduction de performance, rendant par exemple ces modèles inadéquats pour un usage professionnel. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Historique de ce format de PC innovant

Les inquiétudes se sont dissipées avec la sortie en 2013 du NUC d’Intel. Consciente de la demande pour un ordinateur compact, Intel a conçu une alternative aux machines précédentes qui peinaient avec les applications utilisées quotidiennement.

Parmi les utilisations possibles du NUC, l’on compte les guichets automatiques bancaires ou encore les systèmes d’identification à l’entrée d’un bâtiment. D’autres fabricants ont suivi avec des modèles destinés à un usage grand public, des appareils capables d’être utilisés pour le travail ou dans la vie de tous les jours sans concession.

Investir dans un mini ordinateur : les utilisations possibles

Actuellement, l’on peut se servir d’un mini PC pour de nombreux usages dans le cadre privé. En premier lieu, l’on peut bien évidemment l’utiliser en guise d’ordinateur de bureau.

De fait, il s’agit d’une excellente solution de secours en cas de panne de son PC. Néanmoins, dans ce deuxième cas, il ne faudra pas oublier de sauvegarder ses données les plus importantes dans un disque dur SSD externe ou dans le cloud.

De plus, cet appareil peut également faire office de box pour son téléviseur afin d’accéder aux applications Windows 10 comme Netflix ou Spotify.

Investir dans un mini ordinateur : les avantages

Comparé à un ordinateur de bureau classique, le mini PC a de nombreux avantages en sa faveur. Voici les plus importants :

Un coût réduit

L’on peut facilement faire gonfler la facture lors de l’achat d’un ordinateur de bureau classique. Or, pour environ 100 euros, l’on peut déjà s’offrir un mini PC de qualité.

Bien sûr, celui-ci ne sera pas capable de faire tourner un jeu vidéo très gourmand avec ses configurations modestes. Toutefois, il devrait être amplement suffisant pour tout usage bureautique ou pour lire des contenus multimédias en streaming.

Mais investir dans un mini ordinateur permet également de réaliser quelques économies sur sa facture d’électricité. En effet, celui-ci ne consomme qu’une fraction de l’énergie nécessaire aux PC volumineux.

Une sécurité renforcée

Il est possible de dédier un mini PC à un usage précis, son propriétaire pouvant même restreindre l’accès au système à lui seul. Cet environnement en vase clos permet de réduire drastiquement les risques en termes de cybersécurité.

De ce fait, ce type d’appareils est idéal si l’on travaille avec des documents sensibles. Alternativement, il permet de facilement partager des données confidentielles entre les employés d’une entreprise. Ainsi, il suffit de le débrancher et de le mettre dans un sac, voire une poche, puis de le brancher à un écran et à un clavier pour accéder de nouveau au système de façon sécurisée.

Un hub multimédia pour le salon

Si les box TV sont courantes aujourd’hui, l’on n’a pas besoin d’investir dans ce type d’appareils s’il l’on possède déjà un mini ordinateur chez soi. Par contre, il faudra un téléviseur doté d’un port HDMI, il fonctionnera alors comme l’écran du PC.

L’on pourra alors l’utiliser non seulement pour le streaming, mais aussi pour jouer à jeux vidéos ou encore effectuer des visioconférences. De fait, vous aurez à votre disposition une véritable smart TV ou télévision connectée, sans forcément payer le prix fort.

Un format compact

Enfin, il serait inconcevable de parler des raisons pour investir dans un mini ordinateur sans parler de son avantage principal : sa taille. Avec ses dimensions réduites, l’appareil permet d’avoir un bureau minimaliste, plus facilement à ranger et à nettoyer.

En fait, il sera même possible de simplement dissimuler le mini PC derrière l’écran que l’on utilise, libérant la quasi-totalité du bureau. Par conséquent, ceux qui manquent d’espace devraient privilégier cette option.

Investir dans un mini ordinateur : les critères d’achat

Une fois que vous avez décidé d’acheter un mini PC, il reste encore à trouver le modèle qui convient à ses besoins et à son budget. Découvrez les points qu’il faudra vérifier avant de sauter le pas.

Investir dans un mini ordinateur nu ou prêt à l’emploi ?

Il faut noter que certains modèles sont vendus « nus », par cela, l’on entend un appareil qui ne comprend que le boîtier, la carte mère et le processeur. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas changer le processeur de ce type d’appareil. Il faudra donc avant toute chose fixer la puissance nécessaire à votre utilisation et opter pour la puce adaptée.

De fait, les bricoleurs pourront choisir un modèle vendu nu. Pour les autres, il vaudra mieux se tourner vers un modèle prêt à l’emploi, même si cela signifie payer un peu plus.

Investir dans un mini ordinateur : RAM et disque dur

Concernant la RAM, il faut signaler que les mini PC ne prennent en charge que les RAM pour ordinateurs portables. C’est l’une des raisons qui expliquent le fait que le gaming reste une mauvaise idée sur ce genre d’appareil. En tout cas, vérifier toujours que le nombre de slots disponibles.

Enfin, pour le disque dur, il faudra vérifier si le modèle choisi prend en charge un disque dur de type HDD ou de type SDD (ou les deux). Dans tous les cas, il faudra privilégier un disque dur SSD afin de bénéficier d’une plus grande rapidité.

3 Commentaires

  1. Cet article ne parle que de PC et de Windows, mais la photo est celle du Mac mini, tellement plus beau !!

  2. Pourquoi toujours utiliser des « l’on » alors qu’un seul « on » suffit. D’où vient cette règle ?? Il y a tellementdevfautes de ce type que ça perturbe la lecture de cet article !

    • Bonjour,

      « l’on » est la forme correcte en français dans la plupart des cas. « on », bien que parfois adapté, appartient à un niveau de langage inférieur.

      Merci de nous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *