in

Une smart city au Japon protège ses habitants contre les tremblements de terre

smart city Japon
Advertisement

Au Japon, des outils numériques capables d’envoyer des alertes en cas de catastrophe ont été lancés dans une smart city. Ces systèmes font partie d’une évolution technologique. Ils visent à surmonter les difficultés sociales et économiques, tout en apaisant les craintes relatives à la vie privée.

Les villes du monde entier s’empressent d’adopter la technologie dans le but d’améliorer la vie urbaine. La semaine dernière, la société de conseil Accenture a introduit des alertes par smartphone dans la région d’Aizuwakamatsu, située dans la préfecture de Fukushima. Depuis le tremblement de terre dévastateur de 2011, cette entreprise a travaillé avec de nombreux experts pour revitaliser la ville en utilisant la technologie de pointe.

Système de détection des signes d’un tremblement de terre

La société de conseil Accenture a mis en place des systèmes d’alerte par smartphone. Selon Shojiro Nakamura, codirecteur de ce centre d’innovation, les informations recueillies par des centaines de sismographes sont utilisées pour déclencher des signaux d’alerte indiquant qu’un « tremblement de terre se prépare ».

Cependant, les habitants d’Aizuwakamatsu peuvent choisir de s’abonner aux services numériques. Cette approche diffère des initiatives imposées dans d’autres villes intelligentes. Elle a été freinée par des problèmes de confidentialité et de surveillance des données.

Meilleure protection de la vie privée

Dans les villes intelligentes, la plupart des données proviennent des activités des citoyens. Par conséquent, il faut veiller à ce que chaque individu puisse contrôler le niveau d’accessibilité de ses informations personnelles. 

Pour y parvenir, les habitants d’Aizuwakamatsu bénéficient des technologies numériques. Notamment, dans les domaines de la mobilité, de l’éducation, de la santé et de la consommation d’énergie. Ainsi, ils peuvent choisir de partager toutes les données qu’ils jugent utiles.

advertisement

Smart City au Japon : une forte croissance des dépenses en sa faveur

Au Japon, les villes intelligentes sont devenues une priorité. L’International Data Corporation (IDC) a annoncé que les dépenses mondiales consacrées à ce programme ont atteint près de 124 milliards de dollars l’année dernière.

Les gouvernements locaux s’associent aux entreprises et aux chercheurs pour relever les défis sociaux et économiques. Parmi ces problèmes figurent le vieillissement de la population et les conséquences du changement climatique.

Les fabricants d’appareils électroménagers Panasonic et Hitachi, ainsi que LINE, ont collaboré à la création de la ville intelligente au Japon. Toyota Motor a également inauguré une nouvelle ville intelligente près de Tokyo. Cette dernière se présente comme un véritable laboratoire technologique. En effet,  elle teste et développe les véhicules autonomes, la robotique, la mobilité personnelle et l’IA pour les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *