Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > SpaceX aurait levé 500 millions de $ pour financer Starlink
spacex starlink projet

SpaceX aurait levé 500 millions de $ pour financer Starlink

SpaceX serait sur le point de lever 500 millions de dollars dans le cadre de son projet Starlink. L’objectif est de financer la constellation de satellites qui fournira une connectivité Internet partout dans le monde.

Décidément, le projet Starlink n’a pas fini de faire parler de lui. Après avoir obtenu l’autorisation de la FCC de lancer ses 12 000 satellites, SpaceX serait en train de négocier une levée de fonds de 500 millions de dollars.

SpaceX se repose sur un investisseur de Tesla

L’information est révélée par The Wall Street Journal. Selon les sources du média américain, ce tour de table réunirait les investisseurs existants, ainsi que Baillie Gifford & Co. Ce nom n’est pas inconnu du “Elon Musk Enterprise Universe”. En effet, cette société de gestion de placement a largement investi auprès de Tesla, le fameux constructeur automobile.

The WSJ précise que les termes de la levée de fonds seraient déjà actés, mais que la somme ne serait pas encore virée.

Cette opération financière porterait la valorisation de SpaceX à 30,5 milliards de dollars. Selon CrunchBase, la société spécialisée dans la conception de fusée a récolté au total 2,2 milliards de dollars. Ce montant grimperait alors à 2,7 milliards de dollars si la dernière levée de fonds est confirmée.

Des enjeux commerciaux importants

En novembre dernier, la société avait obtenu un prêt de 250 millions de dollars auprès de Bank of America. La santé financière de SpaceX ne semble pas être au beau fixe.

Rappelons qu’elle a largement investi dans ses lanceurs spatiaux réutilisables, ses fusées et autres puissants moteurs. Le projet Starlink consistant à fournir Internet partout dans le monde et à connecter des objets est sûrement l’activité qui rassure le plus les investisseurs. Il s’agit d’un véritable enjeu économique pour les années à venir.

Si les attentes sont fortes, SpaceX se doit d’agir rapidement. De nombreux concurrents rapprochent leurs satellites IoT des pas de tir. Or, l’entreprise fondée par Elon Musk est en retard. Elle n’a propulsé que deux prototypes alors qu’elle prévoyait de mettre 400 satellites en orbite en 2018. Les premiers lancements commerciaux sont maintenant prévus pour le début de l’année 2019.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend